avatar

❥ Messages : 119
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Robin des bois
∂6 Identité : Robin des bois
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Juste,loyal, charismatique, méfiant, intelligent, courageux
∂6 Âge : 36 ans
∂6 Profession : Professeur de sport
Espace vide
ஐ Avatar : Ryan Robbins

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t701-robin-hood-suivi#10925
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Jeu 11 Avr 2013 - 20:44

 
    






Sauvetage d'un dragon
Robin Hood & Jason Mu





















Once Upon a Time...

Prénom & Noms des participants : Robin Hood & Jason Mu
Date où se déroule le sujet : Avril 2013
Période de la journée où se déroule le sujet : Tôt dans la matinée.
Météo : Temps froid, ciel nuageux.

Once Upon a Time...


Once Upon a Time
Neverland

>







Sauvetage d'un dragon










Alors qu'il marchait en direction de sa prochaine cible, ils décidèrent de s'arrêter. Le ciel commencer déjà à s'assombrir et le soleil disparaissait peu à peu. Il ne restait plus que quelques rayons qui tentaient de se frayer un chemin à travers les arbres, les aveuglant. Ils devaient monter le camp maintenant. Ici, la nuit tombait vite et il est inutile de préciser que les bois sont un endroit dangereux la nuit tombée. Il faudra ensuite penser à faire un feu afin de tenir à l'écart les bêtes sauvages. Chacun était occupé à sa tâche. Après avoir aidé à faire du feu, il aida les autres à finir de monter les tentes. Ils firent griller le sanglier attrapé plus tôt et s'installèrent tout près du feu, parlant, riant à gorge déployés, certains même se mirent à jouer de manière totalement improvisé un air avec leurs instruments fait main. Puis, tout le monde se mettait à chanter ensemble, puis riait tout en buvant du vin, «emprunté» (bien sûr volé) lors de leur dernière expédition. Robin aimait ces moments-là, car il avait vraiment l'impression d'être en famille, une vraie famille, pas comme celle qu'il l'a élevé. C'est peut-être dur de dire ça, mais c'est ce qu'il pense, alors pourquoi se mentir à lui-même? Quoi qu'il en soit il profitait pour le moment de l'instant présent. Il se sentait revivre lors de ces moments-là. Il pouvait être lui-même, se lâcher, bref il profitait d'un moment de détente en bonne compagnie. Il faisait maintenant nuit noire, tout le monde était partit se coucher. Il resta un moment près du feu. Il finit son verre et s'allongea un moment dans l'herbe, pensif, soupirant d'aise. L'air était doux ce soir-là et le ciel remplit d'étoiles. Une soirée «magique» en sorte, du moins c'est tout à fait l'impression qu'il avait. Il se rendit finalement dans sa tente, la fatigue commençant à se sentir.

Il se réveilla le matin de bonne heure et décida d'explorer les environs. D'après les informations qu'il possède, l'aire où il se trouve actuelement serait remplie d'une multitude de piège en tout genre, un terrain de chasse pour les chasseurs. Il y avait aussi une rumeur comme quoi une créature ressemblant à un petit dragon avait été aperçu dans le coin. Honnêtement, il avait beau avoir l'esprit ouvert, il ne croyait pas trop à cette histoire. Et puis, qu'est-ce qu'ils entendaient par petit dragon au juste? Un dragon miniature? Cette histoire sentait le canular à plein nez. Enfin, de toute manière il n'était pas là pour ça. Il faudrait tout de même faire attention où l'on met les pieds, afin de ne pas tomber dans un piège. Il avança donc avec une extrême précaution, enjambant des fois les lignes de tensions pour ne pas activer les pièges. Une chose est sûr, ceux qui avait fait cela n'était pas des débutants, certains pièges étaient même bien dissimulé, si bien qu'il se fit quelques frayeurs. Puis, il entendit un bruit, comme un gémissement. Il se stoppa une minute, sortant une flèche pour se tenir près à toute éventualité. Il avança lentement et sûrement en direction du bruit et s'arrêta net lorsqu'il vit...un petit dragon? Il le regarda, écarquillant les yeux de surprise. Ce n'est que lorsque que ce dernier se tourna vers lui et le fixa de ses yeux reptiliens qu'il sursauta et se mit instinctivement en position d'attaque, brandissant face au dragon son arc. Il y avait quelque chose d'étrange chez ce dragon. Son regard...ce n'était pas le regard froid et inexpressif d'un animal sauvage, non, il y avait comme...comme une lueur d'humanité. Il ne savait pas comment expliquer cela, après tout c'était un dragon, un étrange dragon vu son apparence, mais bien un dragon. Le dragon le regardait avec insistance, il y avait aussi comme une lueur de détresse dans son regard, comme s'il l'appelait à l'aide...

Il se reprit, secouant sa tête de droite à gauche. Non, mais il devenait fou ou quoi? Voilà maintenant qu'il avait de la compassion pour un dragon. Vraiment, des fois, il est bien trop gentil... Il était près à partir lorsqu'il entendit le dragon lui parler et se retourna vivement. Etait-ce le dragon qui lui avait parlé? Non, ce n'est pas possible... Les dragons ne parlent pas. Décidément, il est vraiment en train de devenir cinglé, il se met à avoir des hallucinations, à entendre des voix. Mais qui d'autre aurait-pu lui parler alors? Lui avait-on vraiment parlé au moins? Oui, il était sûr d'avoir entendu quelqu'un. Il regarda donc le dragon, se raclant la gorge, regardant de droite à gauche, avant de demander.

«C'est toi qui a parlé?»


Le dragon, enfin le petit dragon était prisonnié dans ce qui semblait être un piège anti-magie. Le genre de piège qui convient pour un dragon. Peut-être voulait-il de son aide? A supposer qu'il lui ait vraiment parlé déjà. Si cela se trouve, il se fait juste des films.



avatar



Invité
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Sam 13 Avr 2013 - 11:53

 
    




Jason Mu

Robin Hood




Comment est-ce que j'avais fait pour en arriver là ? Sérieusement, il faudrait que je réfléchisse quelques fois, que je fasse plus attention, que je sois plus méfiant de tout. Je fais trop facilement confiance aux gens, je suis beaucoup trop naïf. Ce genre de choses m'est arrivé beaucoup de fois, même lorsque j'étais encore humain. Je m'étais retrouvé dans un bon nombre de situations.... délicates dirons-nous, juste parce que j'avais cru des soit-disant amis. Je peux vous dire que j'ai tout de suite arrêter de parler à toutes ces personnes, mais visiblement, je n'ai rien appris de mes erreurs. Je recommence encore et encore. Je vois toujours le meilleur dans les gens, n'arrive pas à me rendre compte que certaines personnes ne sont pas comme ça, qu'elles sont vicieuses, fourbes, menteuses, moqueuses. Mauvaises quoi. Bon okay... Là ça n'avait rien à voir, je m'étais fait avoir par un piège mais ça me fait réfléchir à la confiance, à la méfiance et à tout ça. Bref', me voilà coincé dans ce piège ! Dans cette cage suspendu en l'air, avec des barreaux m'empêchant d'utiliser la magie ! Je ne peux rien faire, je ne peux pas me libérer. Comment je vais faire moi ? Je ne peux pas voler, je ne peux pas utiliser de boules de feu ni rien d'autres, et je n'ai pas la force de casser les barreaux. Qu'est ce que vous croyez ? Ce n'est pas parce que je suis un dragon que j'ai de la force. Je suis un petit dragon. Petit. Dragon. Petit. Je n'avais pas de force, j'avais juste de la magie. Et là, cela m'était complètement inutile.

Cela faisait déjà plusieurs que j'étais coincé là-dedans. Je commençais sérieusement à avoir faim et soif. Le fait qu'il faisait nuit n'arrangeait rien du tout car j'avais froid. Je vis alors de la lumière provenir de plus loin. Il devait y avoir un camp et du feu là bas. Une présence humaine. Si seulement l'un d'entre eux pouvait venir vers là, vers moi. En même temps, à chaque fois que je rencontrais un humain, il n'avait pas vraiment confiance en moi, et était très méfiant. Quoi de plus normal, ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait un dragon. J'entendis alors des bribes de musique ainsi que des cris et des rires. Il devait y avoir du monde. Je soupirai et m'assis, m'adossant contre les barreaux de ma cage. Bon... Autant dormir en attendant que quelqu'un passe par ici. La nuit fut particulièrement désagréable. Je me réveillai plusieurs fois dans la nuit, espérant à chaque fois que tout ceci n'était qu'un rêve. Après un réveil un sursaut pour la dixième fois au moins, j'abandonnai l'espoir de dormir et me levai. Je criai alors de colère.

« Qu'est ce que tu peux être stupide Mushu ! Tu devrais te détester. Comment tu vas faire pour te sortir de là ? Le pire, c'est que tu ne peux même pas te laisser mourir vu que tu ne peux pas mourir ! Tu peux juste souffrir car tu as faim et soif mais rien d'autres. En plus, tu ne peux pas protéger les Fa ! Ils vont mourir par ta faute ! Si seulement tu faisais plus attention ! »

Je donnai alors un coup de pied dans les barreaux et gémit de douleur. Bravo... Te voilà éclopé maintenant. Bravo Mushu hein, bravo. J'entendis alors un bruissement de feuilles derrière moi et me retournai. J'écarquillai alors les yeux pendant un millième de secondes et les plissai pour mieux voir ce qui se trouvait devant moi. C'était un humain ! Mais il n'avait pas l'air très commode. Il tenait un arc dans les mains et semblait près à me lancer une flèche en pleine tête. Mon regard s’adoucit et je m'approchai lentement des barres, les attrapant avec mes pattes. Il secoua la tête de gauche à droite et se retourna. Il devait penser qu'il rêvait.

« Non ! Attendez ! » criai-je

Il me regarda alors à nouveau et se racla la gorge.

« C'est toi qui as parlé? » demanda-t-il

J'avalai ma salive et hochai la tête pour acquiescer. Il devait se dire qu'il était complètement fou. Déjà que de voir un petit dragon était rare, alors voir un petit dragon qui parlait, cela devait être encore pire. Il devait se poser des questions sur sa santé mentale.

« Oui c'est bien moi qui ai parlé. Je te rassure, tu n'es pas fou. Je t'accorde le fait que cette situation te semble complètement folle. Mais je suis bien là, bien réel. »

Je fermai les yeux quelques secondes et soupirai. Je les rouvris. L'homme avait bougé, il était beaucoup plus près de moi. Je me demande vraiment ce qu'il pense.

« Et en plus, je suis piégé là-dedans. Alors je te demande... Aurais-tu l'amabilité de me libérer ? Je te serais reconnaissant jusqu'à la fin de temps euh... qui es-tu ? »


avatar

❥ Messages : 119
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Robin des bois
∂6 Identité : Robin des bois
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Juste,loyal, charismatique, méfiant, intelligent, courageux
∂6 Âge : 36 ans
∂6 Profession : Professeur de sport
Espace vide
ஐ Avatar : Ryan Robbins

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t701-robin-hood-suivi#10925
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Lun 22 Avr 2013 - 19:28

 
    


Sauvetage d'un dragon










Cette fois, ça y est, il est devenu fou! Cela a finit pas arrivé, il a disjoncté. La preuve: Le voilà qu'il a des hallucinations! Ou alors il devait rêver, il n'y a pas d'autres explications possibles. Il se pinça alors bien fort le bras. Face à la douleurs ressentit, il eut confirmation que non il ne rêvait pas. Franchement, il aurait préféré... Cette situation était vraiment irréelle, absurde même en un sens. Il l'écouta lui parler, les muscles tétanisés par la surprise. Il voulait qui le libère de ce piège? Vraiment très étrange comme requête. Il se ressaisit, reprenant contrôle de son corps. il baisa aussi son arme et rangea la flèche qu'il brandissait juste avant face au dragon. Il regarda le dragon droit dans les yeux, comme pour lire en lui, trouver une réponse. En général, lorsqu'il tentait de savoir si une personne est sincère ou pas, il la regardait droit dans les yeux. Mais cette technique a des failles. La preuve, on a déjà abusé de sa confiance. De plus, il s'agit ici d'un dragon, comment savoir si ce dragon ment ou pas? Puis, il eut un déclic. Et si tout cela était l’œuvre de la magie noire? Quelqu'un pourrait très bien lui jouer un tour en ce moment même. La personne pourrait le forcer à délivrer ce dragon afin que ce dernier fasse de lui son prochain repas. Il avait déjà vu des magiciens en action donc il savait que c'était tout à fait réalisable. La question est, est-ce que c'est le cas ici? C'est vrai que depuis qu'il est devenu un voleur et surtout depuis que sa tête est mise à prix, il a tendance a être un peu parano, mais en même temps il y a de quoi.

Il fit lentement le tour de la cage, l'observant dans les moindres détails, sans se soucier du dragon qui attendait sa réponse. Pour l'instant, il n'y avait aucun danger. Il avait donc tout son temps pour étudier en détails la situation, pour voir s'il y avait un piège dissimulé quelque part ou une personne caché dans les alentours. A cette pensée il jeta un coup d’œil aux alentours. Personne... Les bois semblaient être calme. Soupirant, il se focalisa sur la cage où était enfermé le dragon. C'était une cage en acier renforcé. Le type de cage standard utilisé par les chasseurs. Cependant, il remarqua un dispositif anti-magie dessus. Voilà qui expliquait pourquoi il ne l'avait pas vu cracher du feu, à supposer d'abord qu'il en soit capable. Il se replaça face au dragon, le fixant de nouveau droit dans les yeux, l'air sérieux. A la réflexion, il ne pensait plus que quelqu'un veuille lui jouer un mauvais tour. Si quelqu'un voudrait vraiment faire cela, il ou elle aurait utilisé un dragon plus imposant. Mais alors, pourquoi ce dragon arrivait-il à parler? A sa connaissance, les dragons ne parlent pas d'ordinaire. Bon, a vrai dire il n'en a jamais rencontré un en chair et en os, mais il reste tout de même sûr de ce qu'il dit. C'est vrai quoi, un dragon qui parle c'est complètement absurde! Il tenta tout de même d'ammorcer la conversation.

«On m'appelle Robin des bois, mais tu peux m'appeler Robin».

Il fit une pause, jetant un coup d’œil à la forêt avant de regarder de nouveau le dragon. Il avait beaucoup de questions pour lui et il comptait bien les lui poser: Premièrement pour satisfaire sa curiosité et deuxièmement parce qu'il trouvait cette affaire de plus en plus louche au fil des minutes.

«Qu'est-ce qu'un dragon fait ici, en plein milieu d'une forêt? Et puis...Comment se fait-il que tu parles.»


Si ses intentions lui paraissent nobles, il se décidera à le libérer. De plus, comme il lui vait suggérer, ce dernier pourrait lui être redevable, ce qui pourrait lui être bien utile pour la suite. La demeure du Roi Jean restait une forteresse impénétrable. Nul doute qu'un dragon pour faire office de diversion, les aideraient à se frayer un chemin pour entrer. Enfin, il n'en était pas encore là. Après tout il ne connaissait rien du dragon. Qui dit qu'il ne va pas se retourner contre lui une fois libéré? Ce n'est pas parce qu'il a cet air innocent et qui lui a promis de l'aider qu'il va le croire sur parole.

«Qu'est-ce que je gagnerais à te libérer? Je veux dire... Ce n'est pas mon genre de faire la sourde oreille lorsqu'on réclame de l'aide, mais tu vois...tu es dragon tout de même.»



avatar



Invité
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Ven 26 Avr 2013 - 22:52

 
    




Jason Mu

Robin Hood




«On m'appelle Robin des bois, mais tu peux m'appeler Robin».

Robin des bois... Etrange comme nom, quoique... Il me semblait que j'avais déjà entendu parler de lui. Un voleur soit disant, à moins que ce n'était pas lui. Je ne savais pas. Et puis de toute façon, ce n'était pas le plus important ce que les gens disaient sur lui, c'était plutôt ce que j'allais apprendre de lui, ce qu'il allait me faire penser de lui. Peut-être ainsi pourrais-je changer sa réputation, bonne ou mauvaise, ou la confirmer. J'espérais pouvoir dire des bonnes choses sur lui.. Car en réalité, soit je pourrais dire des bonnes choses sur lui, soit je ne pourrais rien dire du tout, vu que je serais coincé ici. Belle perspective. Je remuai la tête et m'enlevai cette idée de la tête. Non, il allait m'aider, j'en étais persuadé. Je pouvais lire des bonnes intentions dans son regard. Il semblait juste méfiant, ce qui était parfaitement normal.

«Qu'est-ce qu'un dragon fait ici, en plein milieu d'une forêt? Et puis...Comment se fait-il que tu parles.»

Alors... il fallait que je réponde prudemment, il devait sûrement me tester, savoir si mes intentions étaient nobles, si je paraissais dangereux. Je pris plusieurs secondes pour trouver une réponse, mais une fois celle-ci trouvée, je n'eus même pas le temps de répondre qu'il recommença à parler.

«Qu'est-ce que je gagnerais à te libérer? Je veux dire... Ce n'est pas mon genre de faire la sourde oreille lorsqu'on réclame de l'aide, mais tu vois...tu es dragon tout de même.»

Je souris légèrement et attrapai les barreaux de la cage. Il recula légèrement, encore une fois. Il semblait vraiment méfiant. A ce point-là quand même, c'était un peu gros. Je soupirai à son petit pas en arrière et reculai. Il ne valait mieux pas lui faire peur.

« C'est que tu poses beaucoup de questions dis-moi. »

Je ris légèrement, essayant de détendre l'atmosphère, de faire en sorte qu'elle soit moins tendue, que je paraisse un peu plus humain. Même si en apparence je n'en étais pas un, je gardais tout de même cette âme humaine qui faisait de moi un protecteur, certes plus faible, mais aussi plus compréhensif et apprécié que les autres.

« Qu'est ce que je fais ici ? Je voulais juste me promener, cela te va comme réponse ? C'est la vérité ! Me promener, me ressourcer, prendre l'air, tu vois ? Et le fait que je parle... C'est une bonne question ! Je ne suis pas n'importe quel dragon tu vois. Je suis un esprit protecteur, et j'ai la forme d'un dragon. Tu as déjà entendu parler de nous ? Non ? Maintenant, tu en connais un. »

Je saluai Robin des bois avec une petite révérence.

« Je suis Mushu, gardien protecteur de la famille Fa. Je suis matérialisé sous la forme d'un dragon. »

Cela pouvait paraître un peu gros, et je pouvais le pardonner s'il ne me croyait pas. Pourtant, c'était la pure vérité ! Pas si simple que ça, mais ce n'était pas un mensonge. Je repris un peu mon sérieux pour répondre à ses autres questions.

« Je peux comprendre que tu ais du mal à me faire confiance, c'est normal. Sinon, qu'est ce que tu gagnerais à me libérer ? Disons que s'il n'y avait pas ses barreaux anti-magie, je pourrais me libérer facilement, en un seul claquement de doigt. Pourquoi ? Car je sais utiliser la magie. Tu connais ça, la magie ? »

C'était stupide comme question. Enfin... Ce n'était pas vraiment une question pour lui après tout, c'était plutôt une question rhétorique.

« Je pourrais t'aider, plus tard. Quand tu veux. Comme je te l'ai dit, je suis un esprit protecteur. Ce qui veut dire que j'ai de grands pouvoirs dans tout ce qui est protection, magie de défense. Je m'y connais un peu en offensive aussi, mais ce n'est pas vraiment ma spécialité. »

Je souris.

« Alors ? Tu as fait ton choix ? Tu vas me libérer ou me laisser moisir ici ? »



avatar

❥ Messages : 119
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Robin des bois
∂6 Identité : Robin des bois
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Juste,loyal, charismatique, méfiant, intelligent, courageux
∂6 Âge : 36 ans
∂6 Profession : Professeur de sport
Espace vide
ஐ Avatar : Ryan Robbins

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t701-robin-hood-suivi#10925
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Lun 13 Mai 2013 - 22:58

 
    


Sauvetage d'un dragon










D'une manière générale, il ne fait confiance à personne, craignant d'être à nouveau trahit un jour. Bien sûr, on peut dire qu'il fait confiance à ses coéquipiers, ce n'est pas faux. Pourtant, il ne leur fait pas confiance entièrement. Ils les apprécient beaucoup, après tout ils sont pour lui comme une famille... Pourtant ils ne se laisseraient jamais par eux les yeux fermés, impossible, la trahison avait un goût bien trop amer. Malgré cela, certaines choses ne peuvent se faire seul, tôt ou tard l'on a besoin de quelqu'un pour nous épauler. Alors quelques fois il faut savoir prendre des risques, sortir la tête du sable et s'ouvrir aux autres, qui sait, la confiance peut très bien se mettre en place par la suite. Autre fait, effectuer des alliances peut aussi améliorer grandement notre force, c'est indéniable. Celui qui est seul ne peut rien accomplir, ou alors tout ce qu'il accomplira sera voué à l'échec. Depuis, qu'il est devenu chasseur, cette règle est devenue comme une règle d'or. C'est bien d'avoir de la méfiance, mais il faut aussi se choisir des alliés, de bons alliés.

Devait-il ici faire confiance à ce dragon? L'étrangeté de la situation n'avait rien de très confortant, mais cela ne voulait rien dire sur la personne, car oui il le considérait bien comme une personne. Elle parle, donc c'est une personne, point barre. Pas la peine de se triturer la tête plus que ça, cette histoire l'est déjà bien assez. Une fois les questions qui le démangeaient posées, le dragon se remit à bouger et agrippa les barreaux de la cage tout en affichant un curieux sourire. Quoique...ça sourit un dragon? Première nouvelle. Non sans blague. Il ne put s'empêcher d'amorcer un mouvement de recul, par réflexe, mais aussi parce que le geste le surprit. Le dragon sembla comprendre sa gène et recula pour reprendre une position normale. Il se sentit soudain stupide d'avoir agit de la sorte. Qu'est-ce qu'il allait penser de lui? Que c'était un trouillard? Remarque non, un trouillard aurait depuis longtemps pris la fuite. Plutôt un craintif. Et bien que cette attitude lui paraissait justifié, il se dit qu'il était temps de prendre sur soi, de lui montrer qu'il n'avait pas peur. Face à un inconnu, il ne faut jamais montrer sa crainte, cela peut se retourner contre soi. Cependant, le petit dragon semblait ne pas vouloir en jouer, un coté positif. Il racla sa gorge et avala sa salive pour enfin regarder le dragon droit dans les yeux.

Le dragon se mit à rire. Oui a rire, car cela ressemblait bien à rire. Il n'y a pas à dire, c'était on ne peut plus déconcertant. Il aurait raconté ça aux autres ou à quelqu'un on l'aurait pris pour un fou. Mais tout ça est bien réel. Il prêta beaucoup d'attention aux paroles du dragon, ne voulant pas en perdre une seule miette. Il voulait se promener? Peu crédible, mais passons ce n'était qu'un détail sans réelle importance. Un esprit protecteur prenant la forme d'un dragon? Jamais il n'avait entendu parler d'un tel cas, mais il n'est pas une encyclopédie non plus. Le dragon semblait confiant, sur de lui. Il avait encore des doutes à son sujet, mais son histoire tenait la route. Cela expliquerait pourquoi il parle et ce qu'il fait ici. Il poussa un léger sourire tout en croisant les bras. Il était bien embêté, qu'est-ce qu'il allait faire de lui? Le dragon ne semblait pas s'arrêter de parler. Pour un dragon, il n'y a pas à dire, il est plutôt bavard. Compréhensible, il essaie de le convaincre, de sauver sa peau. Loin de l'agacer, cela lui permettait de mieux cerner la personne en face de lui. Il lui promettait de l'aider une fois sortit? Un peu d'aide ne serait pas de refus, surtout sachant qui est la prochaine cible: Le prince Jean, qui est maintenant Roi soit dit en passant.

«Je te trouve bien confiant pour quelqu'un qui est en cage... Ou peut-être est-ce juste de l'enthousiasme» Dit-il, sans pour autant attendre une quelconque réponse. Il décroisa les bras, histoire de paraître plus détendu.

«Je m'y connais un peu en magie. J'ai d'ailleurs crut qu'on m'avait joué un tour, mais aucun tour ne peut rendre une illusion si réelle et si...complexe. N'est-ce pas?»

Question purement rhétorique, il avait simplement envie de voir sa réaction. Il continua juste après.

«J'accepte de te libérer, mais à une seule condition, tu devras m'aider à accomplir une mission. Dit toi bien que si tu oses me trahir, tu ne reverras jamais la famille Fa» Dit-il de son air le plus sérieux tout en encrant profondément son regard dans les pupilles reptiliennes.

Voyant le dragon acquiesça de la tête, il sortit alors de nouveau son arc. Le dispositif anti-magie avait la forme d'un joyaux d'un rouge flamboyant. Avec une précision chirurgicale il visa ce dernier qui se brisa en morceau. Il soupira... Avait-il fait le bon choix? L'avenir nous le dira. Mais comment allait-il annoncer la nouvelle aux autres? Il fallait à tout prix qu'ils leur parlent avant, car s'il se pointait comme ça avec le dragon, ce serait la panique assurée.






[/quote]
avatar



Invité
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Dim 30 Juin 2013 - 12:28

 
    




Jason Mu

Robin Hood




Il avait les bras croisés et me jaugeait du regard. Il devait sûrement se demander s'il devait me faire confiance. Normal. Je ne pouvais pas lui en vouloir de ne pas être confiant, je crois que j'aurais hésité pendant plusieurs heures, à observer mes réactions à chacune de mes phrases, si je m'étais retrouvé comme ça, en face d'un dragon qui me demandait de le libérer d'une cage. Ou peut-être réfléchissait-il seulement à quel service je pouvais lui rendre. Heureusement que pour le moment, il n'affichait pas un air sournois, il n'avait pas l'air de réfléchir à la chose la plus perverse que je pouvais faire à l'aide de ma magie.

«Je te trouve bien confiant pour quelqu'un qui est en cage... Ou peut-être est-ce juste de l'enthousiasme»  dit-il

Il n'avait pas l'air d'attendre une réponse. Je me contentai de sourire légèrement en continuant à le fixer, je ne voulais pas lâcher le regard. Il décroisa alors les bras. Il semblait plus détendu, avait l'air d'avoir de plus en plus confiance à moi. Ca m'allait parfaitement... Enfin bon, cela serait bien si cela prenait moins de temps. Ca faisait déjà un moment que j'étais dans cette cage et je commençais vraiment à avoir faim. Le froid, la chaleur, tout ça je m'en fichais. Mais je ne pouvais pas supporter de ne rien manger pendant plus de trois heures. Et là... Cela faisait bien douze heures, voire plus. Mon ventre gargouilla à cette pensée. Je soupirai, sans pour autant le quitter du regard. Je faisais en sorte d'avoir l'air le plus calme et serein possible. Si je voulais accélérer les choses, c'était le mieux à faire.

«Je m'y connais un peu en magie. J'ai d'ailleurs cru qu'on m'avait joué un tour, mais aucun tour ne peut rendre une illusion si réelle et si...complexe. N'est-ce pas?» continua-t-il

Je plissai les yeux, l'air pensif. De quoi est-ce qu'il parlait ? C'était complètement incompréhensible. Une illusion si réelle et si complexe... Qu'est ce qui avait bien pu lui arriver ? Il avait l'air assez confus en disant ça. Peut-être que je ne comprenais rien parce que lui aussi avait encore du mal à comprendre. J'allais lui poser la question mais il continua sans même me laisser parler. A peine eus-je ouvert la bouche que je la refermai. Ce qui me dit ne me fit pas très plaisir. Cela ressemblait beaucoup à une menace. Je soutins le regard dur qu'il me lança, montrant ainsi que je n'avais pas peur de lui, même si c'était un peu le cas. S'il osait lever la main sur Mulan ou sur quelqu'un de la famille Fa, je ne me gênerais pas pour le tuer, même si je suis censée être « pacifique. »

Il brandit alors son arc et tira une flèche dans le gros joyaux rouge auquel été suspendu ma cage. En se brisant, le joyau fit tomber ma prison... et moi avec. Je n'eus pas le temps de réagir et m'écrasa violemment contre le sol. Un léger « aie » s'échappa de ma bouche. Je me relevai en me frottant l'épaule. Je me rendis alors compte que la cage n'était pas cassée. Je soupirai et en claquement de doigts, brûlai quelques barreaux avant de sortir en souriant.

« Merci pour ton aide Robin des bois ! Maintenant, si tu veux bien m'excuser, je dois partir ! » criai-je tout en déployant mes ailes et en m'en allant

Je m'éloignai légèrement tout en l'observant. Je le vis rougir de colère, il semblait prêt à me tirer une flèche. Je reviens alors en une seconde devant lui en riant à grands éclats.

« Tu croyais vraiment que j'allais partir comme ça ? C'était assez drôle la façon dont tu as réagi. Je suis quelqu'un en qui tu peux avoir confiance, ne t'inquiète pas. Bon alors... c'est quoi cette mission ? »

Franchement... Je suis complètement exaspérant.
Il m'expliqua rapidement que ça avait à voir avec un certain Prince Jean alors que nous nous dirigions lentement vers ce qui devait être son camp. En effet, plus on marchait, plus j'entendais des voix et sentais l'odeur encore fraîche du bois brûlé. En tout cas, je n'eus pas plus de renseignements en ce qui concernait cette mission pour l'instant. Tout ce que je savais, c'était qu'il allait avoir besoin d'aide dans très peu de temps et que donc, je ne pouvais pas partir et revenir plus tard. Une fois que je pus apercevoir le camp, sans eux-même ne puissent nous voir, un sourire mesquin s'afficha sur mon visage alors que je regardai Robin. Une idée venait de me passer par la tête. Je fonçai en plein milieu du camp en volant le plus près du sol possible et une fois en plein milieu du groupe, je m'envolai à hauteur du visage d'un homme, juste au dessus des vestiges du feu de bois, tout ça en criant. La panique s'empara alors de tout le camp. Je riais alors qu'en un claquement de doigt, je disparus et apparut juste en face d'un homme, puis en un nouveau claquement, sur les genoux d'une femme. Robin arriva complètement paniqué, et je ne savais pas s'il était en colère. En un nouveau claquement de doigts, le temps se mit à ralentir. Tout le monde s'arrêta de crier et de courir.

Je m'avançai vers Robin.

« Quoi ? On ne peut pas rigoler ? Je suis encore un jeune dragon tu sais... Et avant de devenir un esprit protecteur, j'étais un gamin, je le suis resté ! De toute façon ne t'inquiète pas... je peux tout arranger ! »

Encore un claquement de doigt. Tout redevint normal, personne n'avait l'air surpris de voir un dragon et vaquait à leurs occupations normales.

« Désolé, dis-je à Robin, mais je n'ai pas pu m'en empêcher. Cela fait bien longtemps que je ne me suis pas amusé comme ça. Au fait, t'aurais pas un truc à manger ? »


avatar

❥ Messages : 119
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Robin des bois
∂6 Identité : Robin des bois
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Juste,loyal, charismatique, méfiant, intelligent, courageux
∂6 Âge : 36 ans
∂6 Profession : Professeur de sport
Espace vide
ஐ Avatar : Ryan Robbins

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t701-robin-hood-suivi#10925
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Lun 15 Juil 2013 - 21:24

 
    



Sauvetage d'un dragon










Une fois la cage tombée, le dragon n'eut aucun mal à s'échapper, le dispositif antimagie étant hors service. Alors qu'il se demandait s'il avait fait le bon choix, il vit ce dernier prendre son envol et s'enfuir. S'enfuir! Jurant sous la colère, il ne perdit pas de temps pour brandir une flèche, se concentrant pour viser dans les pattes de cet ordure de mini-dragon. Ce petit enfoiré, il l'avait bien eu! Comment avez t-il pu être si bête? Cela lui apprendra à faire confiance à un parfait inconnu. Mais bon, il est comme ça, pour lui il est impossible de laisser tomber quelqu'un ayant besoin d'aide. Heureusement pour lui, le dragon finit par revenir tout en rigolant. * l'enfoiré, je vais lui faire la peau...* marmonna t-il, le regard noir. Il expira bruyamment, sinon c'est sûr il allait en faire de la charpie. Ce n'est pas qu'il n'est aucun sens de l'humour, mais il aime que les choses se passent comme il veut qu'elles se passent. Pas d'extras, pas d'improvisations. Ça c'est son côté autoritaire, agrémenté d'un soupçon de perfectionnisme. Alors vu comme cela, c'est sûr qu'on peut le prendre pour un type pas très marrant, mais il y a un temps pour tout comme il le dit souvent.

Il se calma, mais garda tout de même un air grave, tandis que le fixait dans les yeux, histoire de lui faire comprendre, qu'il n'avait pas intérêt à recommencer ce petit jeu, serrant les dents tout en l'écoutant. Le début de la phrase recommença à l'irriter, mais la question lancée à la fin de la phrase suffit à lui faire oublier ce petit pic. Le long du chemin menant au campement, il lui expliqua sa situation, sans pour autant rentrer dans les détails du pourquoi il faisait cela par exemple. Il n'avait pas besoin de savoir cela pour l'aider, mais surtout c'est confidentiel.

Au loin, des lueurs dorées aux reflets rougeoyant se reflétaient sur les arbres tandis que des éclats de voix leurs parvenaient aux oreilles. Le campement était tout proche... Mushu l'ayant lui-même réalisé eut l'idée saugrenue de foncer droit vers celui-ci en rugissant. Il eut beau crié pour le stopper, rien à n'a faire. Mais qu'est-ce qu'il lui passait par la tête à celui-là? Il allait créer la panique dans le campement et c'est ce qu'il voulait à tout prix éviter. Il s'élança donc à grande vitesse vers ce dernier afin de limiter les dégâts. Plus de peur que de mal, mais ce dragon allait passer un sale quart d'heure! Il allait lui passer un sacré savon, ça c'est sûr... A ce moment précis, il en vint à douter vraiment de l'utilité de garder un tel tas de problèmes à ses côtés Réussirait-il à gérer tout cela? A le gérer?

Il soupira d'exaspération tandis qu'il découvrit l'étendue des dégâts. Il se précipita ensuite pour rassurer ces collègues, qui soit dit en passant, pensaient tous qu'il avait perdu la tête sur ce coup-là. Honnêtement, ils n'avaient peut-être pas tort sur ce coup-là. Cela ne pouvait pas continuer comme ça, il devait mettre les points sur les «i», de plus le dragon ne semblait pas ou en tout cas ne voulait pas voir l'énormité de son geste. Il avait le culot de s'approcher de lui comme si de rien n'était! Ce sale petit... Il le fixa droit dans les yeux, espérant avoir droit à une explication. Franchement, il balançait entre l'étonnement de ses propos et le fait qu'il soit complément immature.
Certes il pouvait comprendre qu'il devait sûrement être enfermé depuis pas mal de temps, mais cela ne justifiait en rien ce qu'il venait de faire. Le temps se remit subitement en marche juste après ça. Très étrange, mais était beaucoup trop énervé pour s'y attarder.

«Écoute moi bien...» Commença t'il par dire, tout en s'approchant du dragon d'un air menaçant. «Tu te conduis comme un enfant, alors très bien, je vais te traiter comme un enfant. Tu ne mangeras pas avant avoir présenté tes excuses à tout le monde et nettoyé les dégâts, compris? Et j'espère que tu ne recommenceras plus.»

Il ne voulait pas être trop dur avec lui non plus, ne pas trop le violenter, après tout, si ce qu'il disait était vrai, cela voudrait dire qu'il était vraiment un enfant. Franchement, il avait du mal à y croire, mais si c'était vrai... Ce gamin devait avoir traversé pas mal d'épreuves difficiles. Il lui dit alors d'un air plus détendu.

«Si tu fais tout cela bien, je te garderais une part de dessert, alors tu sais ce qu'il te reste à faire. Après le repas, je t'expliquerais le plan.»

Il n'avait aucune idée de la manière dont il devait agir avec un enfant, enfant qui semblait à première vue hyperactif ou du moins quelque chose dans le genre. Quoiqu'il en soit, ce n'était qu'une montagne de problèmes en perspective. Quelle plaie... Mais maintenant qu'il était là, il n'allait pas le laisser partir. De plus, son aide pourrait vraiment être utile par la suite. Après avoir aidé à préparer à manger, il s'avança vers le dragon pour lui tendre deux gamelles. L'une avec de l'eau (jugeant qu'il ne serait pas très judicieux de lui faire boire de l'alcool) et l'autre avec de la viande et un morceau d'un gâteau de mariage qu'il avait volé juste avant à un couple de nobles. Quand il y repense, ils avaient bien ri juste après. En tout cas cela leur faisait un dessert, ce qui rendait ravie tout le monde. Il s'installa juste à côté du dragon, commençant à manger avec appétit. Il s'arrêta un moment afin de prendre des nouvelles de son nouvel allié (même temporaire) et aussi histoire de faire la conversation.

«Alors, comment tu trouves? C'est de l'ours.» Dit-il avec un sourire amusé. Ce qui était vrai d'ailleurs. «Quel âge as tu? Cela fait longtemps que tu es comme ça?» Il avait bien d'autres questions plus importantes à poser que son âge, mais ce n'était pas son genre de s'immiscer dans la vie privée des autres, lui-même n'aimait pas parler de lui. Il lui poserait peut-être la question plus tard, mais il serait libre de répondre. S'il ne voulait pas, il n'insisterait pas.




avatar



Invité
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Mar 23 Juil 2013 - 22:48

 
    

Bon... J'avais déjà rétabli le calme dans tout le camp et il me demandait encore des choses ? Nettoyer tout et en plus présenter mes excuses ? Non mais, pour qui il se prenait à me donner des ordres... Il devait déjà s'estimer heureux de ce que j'avais fait.

«Si tu fais tout cela bien, je te garderais une part de dessert, alors tu sais ce qu'il te reste à faire. Après le repas, je t'expliquerais le plan.»

J'affichai une mine blasée après ses paroles. Je sentais bien qu'il allait m'interdire de manger si je ne faisais pas ce qu'il disait. J'avais faim moi, je voulais au moins le dessert ! Je regardai autour de moi et vis enfin l'ampleur des dégâts. Ouais... Il avait raison en fait, ma petite blague avait vraiment foutu la pagaille. Tout le monde était en train de rassembler toutes les vivres tombées sur le sol, certaines complètement écrasées quand les hommes voulaient s'enfuir. Quelques maisons étaient même en feu et les toits effondrés. Je pris une bonne demie-heure à ranger quelques petites choses par moi-même, à éteindre les feux grâce à la magie. Tout cela n'avait pas pris très longtemps en réalité. C'est la partie excuses qui prit un bon moment. Je dus aller voir tout le monde, chaque personne une par une, pour m'excuser de tous les dégâts que j'avais causés, de leur avoir fait peur et tutti quanti. Ce fut vraiment énervant.

Une fois tout cela fait, je m'avançai vers Robin qui était tout près du feu de bois. Une fois assis en face de lui, il me donna deux gamelles. Une remplie d'eau et une avec de la viande et un gâteau de mariage. Il s'installa ensuite à côté de moi et se mit à manger. Je décidai d'en faire de même. Les gamelles étaient un peu grandes pour moi. Celle remplie d'eau pouvait presque me servir de piscine et malgré mon appétit d'ogre et le fait que je n'avais pas mangé depuis presque une semaine, j'eus du mal à finir l'énorme morceau de viande. J'attendis quelques minutes afin de digérer avant le bout de gâteau qui m'attendait.

«Alors, comment tu trouves? C'est de l'ours.» me demanda-t-il

« Je crois que ça se voit non ? C'était très bon. Il faudra que tu m'en donnes encore pour que j'emporte avec moi. » dis-je en souriant

Je bus une grande gorgée d'eau et, avec le bout de mon doigt, pris un peu de crème sur la part de gâteau de mariage qu'il restait dans ma gamelle. Je souris quand le goût sucré se répandit dans ma bouche. Je m’apprêtais à prendre une bouchée quand il parla et me coupa dans mon élan par la même occasion.

«Quel âge as tu? Cela fait longtemps que tu es comme ça?» dit-il

Je levai les yeux vers lui. Cela l'intéressait-il vraiment ? J'étais avec lui pour l'aider dans une mission et nous nous reverrions probablement jamais et il tenait vraiment à savoir ce genre de choses. Bon ce n'était pas comme si cela me gênait. Je pris finalement un énorme bout de gâteau dans ma bouche. Je sentais que j'avais de la crème partout sur le visage. Je pris un moment à tout avaler puis je m'essuyai pour ne pas avoir l'air complètement ridicule.

« Quel âge j'ai ? Tu veux dire, en tant que dragon ou en tant qu'humain ? Je te demande ça parce que c'est une très longue histoire. Je suis prêt à te la raconter mais es-tu prêt à l'écouter ? Car je te préviens tout de suite, quand je me mets à parler, on peut difficilement m'arrêter. Je penses que tu l'as déjà remarqué, ça fait déjà un moment que je parle pour rien dire. Bref... » Je pris une petite pause pour prendre une autre petite bouchée de gâteau. « Si on compte depuis combien de temps je suis sur cette terre... Je dirais quelques centaines d'années ? Ca fait peur hein, on ne dirait pas, surtout au vu de mon caractère enfantin non ? C'est parce que je n'ai jamais eu l'occasion de grandir et de devenir un adulte grâce à l'éducation de mes parents... »

Je pris une autre pause et mangeai un autre bout de gâteau, pris une gorgée d'eau. J'avais la gorge sèche à force de parler. Je continuai donc mon récit.

« Sinon... j'avais vingt-et-un an quand je suis devenu un dragon, un esprit protecteur comme je t'ai dit. Comment et pourquoi, c'est un peu long à expliquer, et tu t'en fiches probablement. Bon en tout cas... Tu as pu comprendre que cela fait déjà un moment que je suis comme ça. Et pourtant, je n'ai pas grandi mentalement, toujours aussi gamin. Mais je ne compte pas changer, j'aime être comme ça... Insouciant ! La seule chose dont je suis responsable, c'est la famille Fa. Enfin... La seule est un bien grand mot. C'est déjà beaucoup. S'ils meurent, je meurs. Je dois toujours être là, à leur côté. Et à cause de ce piège dont tu m'as sorti, je n'ai pas pu les protéger et je ne pouvais même pas sentir s'ils étaient tous encore vivants. Maintenant, je peux savoir que oui, c'est donc pour ça que je suis encore avec toi. »

Je finis la part de gâteau rapidement et m'allongeai sur le sol, une main sur le ventre, souffrant d'avoir trop mangé. Toujours en regardant le ciel, je me mis à parler.

« Bon à toi de parler non ? Tu dois en avoir marre de m'écouter. Qu'est ce qui t'a amené à mener cette vie de vagabond ? Et aussi... il est temps que tu me parles de cette mission non ? »



Contenu sponsorisé
Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]


 
    


Sujets similaires

-
» (m) Sean Maguire ⊱ Robin Hood
» I want to find you brother! I will! [feat Robin Hood]
» Adjugé vendu [PV : Red Hood/Jason Todd]
» I'm not Robin Hood ➸
» The Black and the Hood [PV Jason Todd]


Sauvetage d'un dragon [Robin Hood/Jason Mu]
Page 1 sur 1
Vers
Mes Permissions