avatar



Invité
Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]
Mar 26 Nov 2013 - 15:09

 
    

Encore une nouvelle journée dans cette étrange ville de Storybrooke. Peter avait, durant quelques temps, buter sur sa recherche d'un vrai croyant. Mélanie l'avait beaucoup aider lors de leur discussions chez Granny's pour orienter sa recherche. Et Milah lui en avait un peu plus après sur le Ténèbreux qui était lui aussi dans ce monde. Sauf qu'il se faisait passer pour un certain Mr Gold. Alors que le mystère autour de cette petite ville s'ouvrait à la curiosité de Peter Pan, ce dernier s'était retrouver devant l'école de Storybrooke. Cette idée lui était venu de Mélanie, lors de leurs discussions autour d'un hamburger, elle avait dit que c'était chez les enfants que la croyance était la plus forte mais aussi la plus instable. Il y avait des exemples allant au plus populaire tel que le Père Noël jusqu'au moins populaire car trop mis au devant de la scène comme le Pays Imaginaire de Peter Pan. Pan s'était d'ailleurs un peu intéresser à son histoire du point de vue de ce monde et cela était tout simplement risible. Faire de lui un gentil garnement qui recherchait juste des amis pour s'amuser pour toujours au Pays Imaginaire ... C'était vraiment le prendre pour un idiot. Son objectif était bien plus grand que simplement s'amuser!

On était en plein milieu d'une douce matinée. Le soleil ne brillait pas très fort mais assez pour réchauffer. Le ciel était parsemé de quelques nuages, mais aucun n'était grisâtre. Bref, une belle matinée pour jouer dehors. Et c'est justement l'heure de la récréation. Les jeunes adolescents et les enfants sortaient s'amuser et respirer un peu d'air pur. Pan pouvait voir cela derrière le grillage qui séparer l'école du monde extérieur. D'ailleurs un peu de magie suffit à Peter pour la traverser et ainsi se plonger parmi la jeunesse et aussi parmi de futurs enfants perdus peut-être. Ou avec beaucoup de chance, son véritable croyant. Peter trouva un groupe qu'il cibla. Des garçons légèrement plus jeune que lui qui jouait avec un ballon. Un peu de magie suffit à faire traverser tout le terrain improvisé par les joueurs jusqu’à Peter qui le fit atterrir dans sa main.
Une fois qu'il fut le centre d'attention il posa une question.

-"Hey, vous croyez à la magie ?"

On lui répondait par la négatif en demandant uniquement le ballon. Tous ce qui les intéressés c'étaient de s'amuser. Mais Peter ne voulait pas en restait là.

-"Vous êtes sur ?" leur dit-il en lâchant le ballon qui s'écrasa contre le bitume de la cour en y faisant un crevasse, car oui Peter avait changer le ballon en pierre. 

Une fois qu'il eut captiver son auditoire, Pan redoubla de magie pour attirait à lui tout les enfants de la cour de récréation. Il fit plusieurs tours tel que domptait une petite flamme ou encore faire léviter des fournitures scolaires. Tous semblait émerveiller, d'autre plus intéresser. Tous semblait surpris par la véritable magie. Il n'y en avait pas un dans le lot qui était déjà sur et certain de son existence... Mais quel était cette jeunesse déposséder des rêves, bon sang ?! Pan fut interrompu dans ces tours de magie par l'arrivée d'une femme qui fonçait vers le petit attroupement qu'il avait former. Encore une femme, se dit Peter. Mais peut-être que celle-ci était plus au courant que les deux autres. C'était à vérifier. Avant qu'elle ne pu voir, Peter cessa toute magie et prit un air innocent.
avatar

❥ Messages : 61
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Blanche Neige et es 7 nains
∂6 Identité : Blanche Neige
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Ambitieuse- Diplomate - Franche - Aimante - douce
∂6 Âge : 32 ans
∂6 Profession : Intitutrice
Espace vide
ஐ Avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur
Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]
Jeu 28 Nov 2013 - 22:10

 
    





Avec Peter Pan

Un étrange visiteur à l'école


ONCE UPON A TIMERPG.

La journée avait commencé comme à l'accoutumée. Sauf que cette fois-ci, Mary Margaret n'était pas seule chez elle. David était resté pour la nuit, lui faisant ainsi une présence. Car depuis qu'Emma était à l'hôpital dans le coma et qu'Henry s'était enfuit, et bien l'appartement était des plus vides. Et Mary Margaret détestait tout cela. Heureusement, elle avait les enfants à l'école pour lui remonter le moral. Et puis elle pouvait compter sur David pour lui remonter le moral. Car depuis qu'ils s'étaient mis ensemble et vivaient leur amour au grand jour, sans plus craindre de représailles de la part de Kathryn et Regina, et bien les deux amoureux passaient la plupart de leur temps libre ensemble. Ce matin là donc, l'institutrice eut le droit au petit déjeuner au lit, servie comme une princesse par le plus beau et le plus charmant des princes. Et pour tout vous dire, la jeune femme aurait bien aimé que la matinée dure éternellement. Mais il lui fallut bien se rendre à l'évidence : elle devait se rendre à l'école, car ses élèves allaient l'attendre. David promit donc d'aller la chercher et elle le quitta, à regret...

La matinée passa donc rapidement et l'institutrice envoya ses petits monstres à la récréation. Elle sortit à leur suite, histoire de les avoir un peu à l'œil, pour ne pas qu'il ne fasse de bêtises. Et si les enfants jouaient tous bien tranquillement dans la cour, bien vite, un petit groupe se forma non loin de là où elle se trouvait. Elle leva donc les yeux au ciel, priant pour ne pas qu'une bagarre n'ait lieu et elle se rendit bien vite sur les lieux "du crime". Elle y découvrit donc une jeune homme, qu'elle n'avait jamais vu auparavant, et qui ne se trouvait donc pas dans sa classe, en train d'effrayer ses élèves à elle. Son regard suivit donc celui des enfants, sur le mur en face d'elle, où se trouvait une crevasse, qu'elle n'avait pas vu le matin même. Elle haussa donc les sourcils, se tournant vers Paige, en lui disant, doucement :

-Retourne en classe avec les autres et surveille la classe d'accord ?

La gamine acquiesça donc, fière qu'on lui donne une responsabilité de ce genre et Mary Margaret retint le jeune homme qu'elle n'avait jamais vu jusqu'à présent :

-Qui es-tu et que fais-tu ici ? Tu n'es pas censé être dans ta salle de classe avec ton enseignant ?

Le regard de l'institutrice balaya donc la cour du regard. Toutes les autres classes étaient rentrées en cours et il ne restait plus qu'elle et le jeune homme. En face d'elle, la crevasse qui avait pris place dans le bâtiment de l'école. Mary Margaret se demandait maintenant s'il y avait un lien entre le jeune homme et le dommage présent. Seulement, aucun des jeux des enfants n'aurait pût créer ce genre de chose. Ce n'était pas quelque chose de rationnel. Et cela lui rappela les paroles d'Henry, quelques jours plus tôt, avant qu'il ne disparaisse : "Emma a été empoisonnée par la magie". La brunette écarquilla donc les yeux, se demandant si Henry avait eu vrai dès le début. Elle fixa donc le jeune homme, attendant des explications...











avatar



Invité
Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]
Sam 30 Nov 2013 - 18:43

 
    

Au moins la jeune femme qu'il avait en face de lui ne perdait pas le nord! C'était bien la première personne depuis son arrivé à lui demander d'ambler qui il était! Comme récompense il pourrai au moins lui donner son prénom. Puis bon ce n'était pas comme si Pan prenait un risque. Peter était un prénom très populaire. Il se rapprocha un peu de son interlocutrice allant jusqu'au bord de la petite crevasse qu'il avait former quelque instant plus tôt. Il était séparé de la jeune femme uniquement par ce petit trou dans le sol. Il le regarda un instant puis reporta son attention sur celle qu'il avait en face de lui. 

-"Moi c'est Peter. Quand à ce que je faisais ici... C'est un peu évident, non ? Je jouais." conclut-il avec un sourire. 

Peter avait volontairement oublier de répondre à la dernière partie des questions de la jeune femme. C'était logique, puisqu'il ne connaissait pas les lieux, ni les personnes qui les occupaient, il n'aurait pu former un mensonge correct et crédible. Puis de toute façon une nouvelle tête dans une école ne devait pas passer inaperçu, surtout si elle y enseignait depuis longtemps! Il pouvait toujours dire qu'il venait d'arriver et qu'il n'allait commencer les cours que dans quelques jours et que par conséquent il voulait simplement repérer les lieux. Mais cela ne ferait-il pas encore plus suspect ? Peter se sentait irrité par tout les mensonges qu'il devait inventer tout d'un coup. Il ne se sentait pas dans son état normal. Il avait la migraine ...

-"Je me sens ..." commença-t-il lentement sans pouvoir finir sa phrase. 

Mais depuis combien de temps n'avait-il pas eu mal à la tête ? Il ne s'en souvenait plus. Au Pays Imaginaire, on était jamais malade. C'était quelque chose de quasiment impossible. C'est alors que le jeune homme sentit un liquide s'échapper doucement de son nez. Peter y porta alors la main et toucha cette étrange liquide du doigts pour savoir ce que c'était. Lorsqu'il le vit, son expression changea. Il fronça les sourcils d'étonnement mais aussi de perplexité mais surtout de colère. C'était rouge, c'était du sang. Pan n'avait plus vu la couleur de son sang depuis il ne sait combien d'année. Il ne savait même plus à quand remonter sa véritable blessure. Au Pays Imaginaire, il se guérissait avec la magie en l'espace d'un claquement de doigts donc il ne s'en préoccupait plus. Sauf que là il n'était pas blesser apparemment. On ne l'avait pas frapper. Donc d'ou pouvait bien provenir ce sang ? Et cette faiblesse dans les jambes c'était nouveau aussi ?! Pan défaillit et tomba sur le béton de la cour de récréation. 

Cette sensation si ancienne et en même temps nouvelle. Celle de souffrir. Celle de se sentir partir. Comme lorsqu'on le tabassait dans son ancienne vie...Il n'eut pas le temps de remarqué que du sang s'écoulait aussi de ces oreilles. Heureusement ce n'était pas beaucoup de sang, mais saigner à ce genre d'endroits ne présager jamais rien de bon. Il toussa face contre terre et sentit le gout métallique du sang contre son palais. Le gout de son propre sang. Pan oscillait entre l'éveil et l'inconscience. Il avait complètement oublier qu'il y avait quelqu'un en face de lui. Il oubliait même pourquoi il s'était retrouver par terre loin de chez lui. Il voulait juste dormir. 

Peter se réveilla un peu plus tard. Il avait l'impression d'être dans du coton. Ou alors dans un endroit douillet. Surement un lit. Il ouvrit les yeux et vit la femme de toute à l'heure à côté de lui. Il s'était réellement évanouit ? Lui ? Le démoniaque Peter Pan? Il s'assit sur le lit et demanda à la jeune femme :

-"Qu'est ce qu'il s'est passé ?" demanda-t-il en tout honnêteté car il devait avouer n'en avoir aucune idée lui-même pour l'instant.
avatar

❥ Messages : 61
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Blanche Neige et es 7 nains
∂6 Identité : Blanche Neige
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Ambitieuse- Diplomate - Franche - Aimante - douce
∂6 Âge : 32 ans
∂6 Profession : Intitutrice
Espace vide
ஐ Avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur
Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]
Lun 2 Déc 2013 - 19:22

 
    





Avec Peter Pan

Un étrange visiteur à l'école


ONCE UPON A TIMERPG.

S'il y avait bien quelque chose que Mary Margaret détestait c'était qu'on se moque d'elle. Et le mensonge aussi... Elle fixa donc le jeune garçon qui se trouvait en face d'elle, les bras croisé sur la poitrine, l'air sérieux, ne bougeant pas d'un poil, tout en se demandant comment cette crevasse avait pu arriver à cet endroit. Car comme dit plus tôt, il n'y avait aucune explication logique. Le gamine la ramena donc à la réalité en se présentant. Il disait s'appeler Peter et disait aussi s'amuser. La brunette arqua les sourcils et répondit alors, dubitative :

-Je ne connais aucun Peter dans cette école. Et si tu jouais, pourquoi les autres ont-ils l'air d'avoir eu peur ?

De plus, le jeune homme n'avait pas répondu à la fin de la question de Mary Margaret. Il cachait donc quelque chose. Et ca, Mary Margaret savait très bien le repérer puisqu'elle le repérait toujours lorsqu'Emma lui cachait des choses. Donc, il était très mal en perspective. Mais l'institutrice était du genre patiente et elle attendrait donc tout le temps qu'il faudrait pour avoir le fin mot de l'histoire. Mais le gamin finit par commencer à parler, avant de saigner du nez. Mary Margaret plissa donc les yeux, se demandant bien ce qu'il se passait depuis moins d'une heure. Et le jeune Peter s'écroula au sol, inerte.

-Pourquoi c'est toujours à moi que ca arrive ?

La brunette soupira donc et leva les yeux au ciel. Au vu de la situation et du fait qu'elle se trouvait à l'opposé de l'hôpital, elle opta donc pour coucher le jeune homme dans sa salle de classe, où elle espérait que les autres enfants ne s'étaient pas entretués. Elle traversa donc la faille au sol et souleva Peter, l'emportant avec elle dans sa salle de classe, alors que les autres élèves présents dans la cour de récréation rentraient tous dans leur salle de classe. Elle entra donc dans sa propre salle de classe, sous le regard des enfants qui étaient tous sages et intima à Paige de continuer sa surveillance. Bien évidemment, la fille de Jefferson accepta et Mary Margaret coucha Pan dans un coin, avant de reprendre son cours, comme si de rien n'était, tout en surveillant de temps à autre si le garnement se réveillait et était toujours en vie. Puis la clochette sonna la fin des cours et Mary Margaret fut obligée de restée près de l'enfant inconnu, au cas où il se réveillerait.

D'ailleurs, Peter finit par se réveiller et Mary Margaret fut donc quelque peu rassurée. Au moins, elle ne serait pas accusée de maltraitance ou de meurtre. Et elle observa donc le gamin qui lui demandait, la voix pâteuse, ce qu'il s'était passé. Et à vrai dire, la jeune femme était aussi ignorante que Peter sur ce sujet. Elle ne comprenait pas du tout comment l'enfant pouvait s'être évanouit. Elle se contenta donc de hausser les épaules, ne sachant vraiment pas quoi répondre, s'attendant à ce que le gamin finisse par lui dévoiler ce pourquoi il était là. Car la salle de classe était maintenant vide...

Mais le gamin n'en fit rien, se contentant de fixer d'un regard interrogateur la maitresse d'école qui ouvrit donc la bouche, cherchant ses mots. Elle finit par laisser tomber, préférant être sincère, en répondant alors :

-Je ne sais pas. Tu es tout simplement tombé évanoui et je t'ai amené ici. Tu saignais du nez Tu t'es battu avec les autres ?














Contenu sponsorisé
Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]


 
    


Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Un bien étrange rêve...
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Nashville - Rappel du Club École -
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert


Un étrange visiteur à l'école [Peter Pan/ Mary Margaret Blanchard]
Page 1 sur 1
Vers
Mes Permissions