avatar



Invité
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Jeu 21 Nov 2013 - 12:04

 
    

La journée débutait comme n'importe quelle autre journée avant celle-ci, sauf que le ciel était d'un gris profond et bien sombre et le léger clapotis à l'extérieur indiquait bien qu'il pleuvait à grosses gouttes...Ou comme aurait dit l'autre: il pleuvait comme vache qui pisse. Mais c'était cependant loin d'être le genre de langage qu'utiliserait la petite blonde, surtout dés le réveil où sa bouche était pâteuse et sa langue semblait être bien lourde. Les cheveux en bataille comme si elle avait décidé pendant la nuit de régler ses comptes avec l'oreille, elle se redressa dans son lit, les yeux mi-clos et les paupières lourdes. N'oublions pas l'important détail: son lapin blanc parfumé était toujours dans ses bras cependant, elle l'attrapa au niveau des oreilles d'une main alors que de l'autre elle faisait glisser ses doigts dans ses cheveux emmêlés.

Sept heures du matin, déjà? Elle devait se lever, se préparer et surtout....Ne pas oublier de se brosser les dents avant d'aller au travail. Elle savait parfaitement qu'elle ne serait pas dans cet état si elle n'avait pas écrit jusqu'à tard le soir, mais elle ne pouvait pourtant pas cesser d'écrire puisqu'elle le faisait à chaque fois qu'elle sentait que quelque chose lui manquait mais qu'elle se retrouvait dans l'incapacité de savoir quoi et pourquoi...C'était troublant, mais sa thérapie à elle avait l'air de bien fonctionner, sauf que ça l'épuisait de tenir un tel rythme de vie, et ce constamment.

Elle avait fini par se lever, se rendant dans la salle de bain avec quelques affaires qu'elle avait pris au passage dans son armoire pour se vêtir. Un pantalon en jean délavé, un t-shirt court et dénué d'images d'une couleur chair légère, et un pull rayé de plein de couleurs, léger mais chaud cependant, puisqu'à l'extérieur le temps semblait vouloir glacer le sang des habitants de storybrook.Elle déposa donc sa peluche au dessus du lavabo, pris une douche relativement rapide pendant la quelle elle prit le soin de ne pas se mouiller les cheveux et enfila sa tenue du jour en quatrième vitesse, devant s'y prendre à deux fois pour le pull qu'elle avait au début enfilé à l'envers.. Elle enfila ensuite ses chaussettes en sautillant, essayant de ne pas tomber dans la baignoire par mégarde et parti de nouveau dans sa chambre enfiler ses bottines en cuir avec peu de talon.

Une fois prête, elle fit son lit, qu'elle n'aimait pas voir dans un tel état et enfila sa veste en cuir noir, sans oublier son petit sac à dos coloré, plein de motifs divers et son lapin of course! Elle quitta son appartement donc, en prenant bien soin de fermer la porte derrière elle et descendit les escaliers à la volée...Il n'était que Huit heures moins dix, mais elle aimait cependant se rendre dans l'un des bars de storybrook pour y déjeuner tous les matins, au volant de sa 2 CV rouge, sans oublier son lapin installé confortablement sur le siège passager, en même temps il n'y avait que lui pour lui tenir compagnie...

Le bar se trouvait à deux pas de la bibliothèque, ce qui lui permettait de garer sa 2 CV a proximité et de ne pas avoir besoin de la bouger de la journée par la suite. Quoi qu'il en soit, elle prit son sac, laissant son lapinou derrière elle et sorti de la voiture se dirigeant vers le bar où travaillait Ruby qui avait dû prendre l'habitude de la voir tous les jours.

-Bonjouuur!

La politesse avant tout, après un petit bonjour chaleureux et habituel elle parti s'installer à une table, où elle commanda son habituel café au lait sucré avec une belle chocolatine. Elle attendit que la commande arrive avant de tout simplement la déguster avec plaisir...Il lui restait encore un peu de temps avant de commencer à travailler.
avatar

❥ Messages : 61
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Blanche Neige et es 7 nains
∂6 Identité : Blanche Neige
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Ambitieuse- Diplomate - Franche - Aimante - douce
∂6 Âge : 32 ans
∂6 Profession : Intitutrice
Espace vide
ஐ Avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Jeu 21 Nov 2013 - 15:05

 
    

Spoiler:
 





Avec Alice Helton as Alice
Alea Jacta est "les dés en sont jetés"


ONCE UPON A TIMERPG.

L'appartement était trop vide et Mary Margaret détestait ce genre de chose. En réalité, depuis un an maintenant, elle s'était habituée à la présence d'Emma chez elle, créant une véritable amitié avec la blondinette. En réalité, il y avait plus qu'un lien d'amitié qui s'étaient installées entre elles deux. C'était un peu comme une relation de confidentes, ou encore de mère/fille... Bien que ce soit impossible puisque les deux femmes avaient le même âge... Mais passons... Car depuis quelques jours, l'appartement était vide et Mary Margaret se retrouvait encore seule, comme toujours... Bien sûr, parfois David passait la voir pour la réconforter mais cela ne comblait pas le manque de la perte d'Emma...

Que s'était-il passé me demandez-vous ? Et bien en vérité, personne ne le savait. Emma avait simplement été chez Regina et avait ingéré une part de chausson aux pommes, avant de tomber à terre inconsciente. Mary Margaret avait vu la blondinette arriver à l'hôpital, dans un sale état, alors qu'elle travaillait en tant que volontaire là bas. Aussitôt, elle avait arrêté ses occupations pour aller demander des explications à Whale et à Regina qui l'avaient écartée, avant d'essayer de réanimer la blonde, sans rien pouvoir faire. Et le même jour, et bien Henry disparaissait de Storybrooke, sans rien dire à personne...

Regina était d'ailleurs venue voir Mary Margaret à l'école, lui faisant comprendre que tout ca était de sa faute, une nouvelle fois. Mais la brunette n'avait rien compris. Pourquoi madame la maire la blâmait t-elle de quelque chose qu'elle n'avait pas fait, en lui disant que c'était "encore une fois" sa faute si l'être qui comptait le plus pour elle était parti ? Mary Margaret avait donc eu une discussion avec David qui ne voyait pas vraiment, lui non plus, ce que Regina pouvait reprocher à sa petite amie. Il l'avait rassurée, lui disant de ne pas s'en faire, avant de lui promettre un moment rien qu'à eux, sans se soucier des autres. Mais cela ne changeait rien au fait que Mary Margaret avait l'impression qu'une partie d'elle avait perdu la personne qui comptait le plus pour elle... A savoir Emma... Elle pensait la connaître depuis toujours...

Ce matin là et alors que l'institutrice n'avait pas école, elle décida donc d'aller "chez Granny's" histoire de boire un bon chocolat chaud et de discuter avec Ruby ou bien simplement d'écouter les derniers ragots de la ville. Peut être qu'elle en apprendrait bien plus sur Regina et son accusation. Elle sortit donc dehors, alors qu'il pleuvait des cordes et se dépêcha d'arriver au bar, pour se mettre au chaud et s'installer dans un coin. Personne ne fit vraiment attention à elle et elle s'en fichait royalement à vrai dire. Elle commanda à Ruby un chocolat chaud, "à la cannelle s'il te plaît" et s'installa à une table.

La jeune femme se perdit donc dans ses pensées, alors que la porte s'ouvrait une nouvelle fois sur une jeune femme blonde qui salua tout le monde à la cantonade. Mary Margaret la suivit donc du regard, la voyant s'installer à la table proche de la sienne, alors que Ruby arrivait avec son chocolat.

-Merci Ruby.

Mais le moral n'y était pas et l'institutrice se contenta de soupirer, en touillant son chocolat, fixant sans vraiment la voir la jeune fille qui venait de prendre place à la table adjacente. C'était pourtant très malpoli de faire ce genre de chose mais la pauvre Mary Margaret avait vraiment autre chose à penser que ça... Il fallait qu'elle trouve un moyen de sauver Emma par exemple...













avatar



Invité
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Jeu 21 Nov 2013 - 19:33

 
    

L'odeur dans le bar était agréable...Les effluves de café, de chocolat, les odeurs diverses de nourriture et les parfums des différentes personnes présentes flottaient dans l'air, venant titiller les narines de la demoiselle habituée aux lieux. Bien qu'Alice était plutôt réservée, voir froide extérieurement, cela ne l'empêchait en rien d'apprécier les petits plaisirs de la vie, les odeurs, les saveurs diverses qui s'offraient à elle dans des mets qui se trouvaient dans les mains de Ruby à l'heure actuelle. La serveuse, par ailleurs magnifiquement jolie et vivante, vint lui apporter son café au lait dans une grande tasse et une chocolatine d'une taille considérable dans une assiette à part. Bien sûr, même si Alice se disait que Ruby était une des femmes les plus belles qu'elle avait jamais pu croiser auparavant, elle ne lui avait pourtant pas dit...En même temps allez savoir comment l'histoire aurait pu finir, mais connaissant la serveuse...Ce ne serait pas sans un sourire agréable et probablement gêné.

Bon! Il fallait arrêter de penser à déclarer sa flamme -pour ainsi dire- à qui que ce soit, et de remercier la demoiselle, mais elle eu du mal à dire tout simplement "merci" et lui adressa un magnifique sourire radieux. Elle prit alors le temps d'observer sa commande, et dans ses yeux on pouvait y lire une certaine gourmandise qui était presque palpable sur le moment. Elle prit le soin de prendre en main sa chocolatine et de la croquer à pleines dents en fermant les yeux avant de savourer longuement le morceau...Puis elle prit sa tasse, remplie à ras bords, souffla au niveau du contenu et en bu une gorgée chaude avant de la déposer à nouveau sur la table.

Ce fut à ce moment là, alors que le temps commençait à s'écouler de façon très sûre, qu'elle se rendit compte qu'elle sentait un regard assez pesant sur sa personne. Elle leva alors le regard, cherchant dans la pièce le regard de celui ou celle qui la fixait...Et finalement, elle tomba sur l'une des citoyennes de storybrook. Elle ne lui avait encore jamais adressé la parole avant, mais elle la connaissait de vue et elle avait entendu parler d'elle comme était professeur à l'école. Personnellement Alice n'avait rien contre elle, après tout elle ne la connaissait pas plus que ça, mais pourquoi pas faire le premier pas pour une fois? Surtout que ce regard insistant qui pesait sur elle commençait franchement à devenir gênant.

Alice prit alors sa commande en main, son café et sa chocolatine à peine entamées et s'approcha de la table de la femme...En s'approchant elle remarqua peu à peu l'air inquiet et totalement absent de la jeune femme. Alice faillit faire demi tour sur le coup, mais, elle était déjà si proche de la table qu'elle aurait pu s'y asseoir dessus, elle posa donc son assiette et sa tasse faisant un peu de bruit au passage pour "réveiller" le professeur mentalement absent et prit finalement place devant elle, se raclant la gorge en douceur:

- Désolée de vous déranger mais...Je vous ai vu me fixer de loin et en approchant j'ai remarqué en fait votre air inquiet alors, sans vouloir être indiscrète, est-ce que tout va bien?
avatar

❥ Messages : 61
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Blanche Neige et es 7 nains
∂6 Identité : Blanche Neige
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Ambitieuse- Diplomate - Franche - Aimante - douce
∂6 Âge : 32 ans
∂6 Profession : Intitutrice
Espace vide
ஐ Avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Jeu 21 Nov 2013 - 23:20

 
    





Avec Alice Helton as Alice

Alea Jacta est "les dés en sont jetés"


ONCE UPON A TIMERPG.

Pour une fois, Mary Margaret n'avait pas vraiment d'idée pour sauver Emma. Mais il fallait dire que même le médecins les plus compétents n'avaient pas d'espoir de sauver la jeune femme. Bien sûr, l'institutrice gardait dans l'optique d'aller chaque jour au chevet d'Emma pour lui lire le livre de conte d'Henry, comme elle l'avait fait avec David lorsque ce dernier était dans le coma. Et elle espérait secrètement que son initiative porterait ses fruits. Dans un soupir, Mary Margaret porta donc son attention sur la porte d'entrée, espérant secrètement qu'elle s'ouvre sur David. Car ce dernier, elle en était sûre et certaine, saurait trouver les mots pour la réconforter et lui dirait qu'ils trouveraient un moyen de sauver Emma. Car il y'avait toujours un moyen... Et Que Mary savait que David avait toujours réponse à tout. Mais elle ne savait pas du tout d'où lui venait cette intuition...

Revenant au présent, Mary Margaret souffla donc sur son chocolat pour le refroidir un peu, avant d'en avaler une gorgée, puis de poser ses mains sur sa tasse, se réchauffant un peu au passage. Elle se remit donc à penser à Emma, se rappelant tous les bons et les mauvais moments qu'elles avaient passé ensemble depuis près d'un an maintenant. Elle poussa donc un nouveau soupir, reposant son attention sur la jeune inconnue qui se trouvait non loin de sa table, reperdant "conscience" du présent. Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes de perdre espoir comme elle le faisait maintenant...

Et c'est ainsi que tout se passa ensuite. Mary Margaret n'avait pas vu la blondinette se lever de sa table et se diriger vers elle, posant son plateau sur sa table, en s'éclaircissant la gorge. Ce qui ramena bien évidemment notre brunette, qui avait levé sa tasse de chocolat pour la porter à ses lèvres, au présent. Et elle renversa la moitié de sa tasse sur elle-même et la blondinette. Elle porta donc son attention, toute entière, sur la plus jeune, se mordant les lèvres, signe qu'elle était mal à l'aise, avant de se lever doucement, prenant la serviette que venait de lui donner Ruby en passant, la donnant à la blondinette en face d'elle, en s'excusant :

-Je suis désolée. J'étais perdue dans mes pensées et vous m'avez fait peur...

Mais l'autre ne semblait pas faire attention à ce qu'elle disait puisqu'elle lui demanda si tout allait bien car l'inquiétude pouvait se lire sur son visage. La brunette se demanda donc si c'était si voyant que ça, elle qui habituellement était pleine d'optimisme. L'institutrice ouvrit donc la bouche, avant de la refermer et de se remordre les lèvres, pour finalement avouer, ne sachant pas vraiment si elle devait se confier à la jeune femme :

-Disons que tout pourrait aller mieux... Je vais peut être perdre une... Une personne qui m'était très chère...

Ce qui était relativement étrange puisqu'Emma n'avait fait son entrée dans sa pauvre petite vie monotone que depuis un an et pourtant la brunette avait l'impression de la connaitre depuis toujours, tout comme elle avait l'impression de connaitre David depuis toujours...











avatar



Invité
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Mer 27 Nov 2013 - 0:05

 
    

D'habitude Alice n'aurait jamais approché une inconnue comme ça pour lui adresser la parole et s’inquiéter de ses soucis....Cette journée allait sans doute sortir de l'ordinaire, ou tout du moins c'était une impression qu'elle avait. Elle senti soudain la chaleur du liquide que Mary Margareth avait fait tomber sur son pantalon et qu'elle s'empressait déjà de lui essuyer...Mais la tâche n'était pas énorme et puis elle pourrait facilement expliquer à Belle que c'était un petit accident qui avait eu lieu à la cafétéria où elle prenait son petit déjeuner tous les jours...Elle comprendrait elle en était sûre et certaine!

Alice repoussa en douceur les mains de la jeune femme en face d'elle, lui faisant comprendre que ce n'était pas grave du tout et lui montrant bien que la tâche était de loin pas hyper voyante...Donc ça passait sans soucis. Elle prit place en suite, quand la jeune femme fini par cesser ses gestes pour lui expliquer sa situation relativement particulière....Alice se retrouva là, l'air béat, se demandant comment elle pourrait rassurer le professeur....Elle n'avait de loin pas énormément d'expérience dans le domaine des sentiments, de l'amitié et de tout cela, puisqu'elle en avait été souvent privée, ce qui l'empêchait d'avoir réellement un avis sur la question et encore moins ce que l'on pourrait appeler " de bons conseils".

Cependant...Elle essaya tout de même de se montrer utile alors qu'elle finissait de gober avec délice sa chocolatine et son café, en zieutant en vitesse l'heure qu'indiquait sa montre....Il ne lui restait que cinq petites minutes pour finir son déjeuner et se rendre à la bibliothèque avec Belle, où elle pourrait prendre son service, et se perdre parmi les rayons de son vaste terrain de jeu à elle...Car oui, le labyrinthe des libres comme elle aimait l'appeler, était pour elle une échappatoire journalière. Autant dire qu'elle adorait son travail et que ce travail était tout simplement fait pour la petite Alice qui en ressortait parfois avec de la poussière plein les cheveux.

Après avoir bu la dernière goute de café qui avait tiédit assez vite, elle fini sa chocolatine, prenant le temps de s'essuyer la bouche par la suite avec l'une des serviettes "survivors" qui avaient résisté à l'attaque du chocolat et de l'essuyage de tout...Cependant, après avoir fini, la phrase de la jeune femme lui revint en mémoire et lâcha un petit rire discret mais surtout plutôt tardif...Ce qui aurait pu paraître complétement déplacé vue que MAry MArgareth ne se souvenait probablement même plus de lui avoir dit qu'elle lui avait fait peur.

Elle rattrapa sa bourde en lui expliquant tout simplement la situation.

-Excusez moi pour le petite rire, je me demandais si j'étais si effrayante que ça....Cela dit concernant votre amie...Je ne sais pas trop quoi dire.

Elle marqua une pause puis repris ce qu'elle avait à dire.

-Je ne suis pas très habituée à ce genre de situations et niveau sentiments....En général je suis complètement sous douée mais...Si elle a encore ses chances vous devriez cesser de penser de façon négative...Et vous devriez passer tout votre temps avec elle pour profiter le plus possible de sa présence, et de lien qui vous uni...Sinon vous le regretterez dans le cas où....Dans le cas où elle ne s'en sorte pas.

Elle baissa le ton vers la fin de la phrase, se sentant navrée pour la jeune femme, et en espérant surtout lui avoir apporté au moins un peu de soutient...En plus elle allait devoir bientôt partir.
avatar

❥ Messages : 61
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Blanche Neige et es 7 nains
∂6 Identité : Blanche Neige
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Ambitieuse- Diplomate - Franche - Aimante - douce
∂6 Âge : 32 ans
∂6 Profession : Intitutrice
Espace vide
ஐ Avatar : Ginnifer Goodwin

Voir le profil de l'utilisateur
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Ven 29 Nov 2013 - 19:03

 
    





Avec Alice Helton as Alice

Alea Jacta est "les dés en sont jetés"


ONCE UPON A TIMERPG.

Lorsque Mary Margaret avait renversé sa tasse de chocolat chaud sur la jeune femme en face d'elle, elle se confondit en excuse, avant de tenter d'essuyer le plus gros du dégât avec sa serviette. Mais Alice refusa gentiment l'aide, se mettant à essuyer la tasse elle-même, avant de prendre place en face d'elle. Mary Margaret lui sourit donc doucement, mal à l'aise à cause de ce qu'il venait de se passer. Et après avoir finit de manger, la blondinette rit un peu, alors que l'institutrice venait de lui dire qu'elle allait peut être certainement perdre une amie...

Alors que la jeune femme brune la fixait de son regard chocolat qu'elle avait écarquillé sous le choc de la réaction de l'inconnue, cette dernière s'excusa, lui expliquant qu'elle se demandait si elle ressemblait tellement à un monstre que cela. Mary Margaret haussa les sourcils, ne sachant pas trop quoi répondre e ce que venait faire cette réplique dans la conversation. Mais la blondinette ne lui laissa même pas le temps de répondre puisqu'elle enchaîna sur le fait que si Mary Margaret n'était pas sûre et certaine qu'Emma ne guérisse, elle devait passer le plus de temps possible à son chevet sous peine de regretter de ne pas avoir passer assez de temps avec elle...

La brunette soupira donc, se mettant inconsciemment à s'amuser avec sa bague, comme elle le faisait chaque fois qu'elle était mal dans sa peau, ou que quelque chose ne se passait pas comme elle le voulait. Elle fixa donc la jeune femme qui lui faisait toujours face et qui s'était tue, trouvant que son discours avait beaucoup de vrai. Après tout, les médecins n'avaient pas le savoir ultime et ils se trompaient souvent. Et puis si David s'était réveillé de son coma et bien Emma le pourrait donc très bien aussi. Et tout rentrerait dans l'ordre par la suite, puisqu'elle n'aurait qu'à aller chercher Henry...

La jeune femme brune but alors une gorgée de chocolat, essayant de penser à autre chose. Perdue dans ses pensées, elle en avait presque oublié la blondinette qui se trouvait en face d'elle. Elle revint au présent seulement lorsque Ruby passa près d'elle, la frôlant au passage, pour apporter une commande à l'un de ses clients. Elle reposa donc sa tasse de chocolat, gardant ces mains autour de la tasse, ce qui lui apporta un peu de chaleur et de réconfort. Puis elle reporta son attention sur la plus jeune.

Elle ouvrit donc la bouche, pour dire :

-Les médecins n'arrêtent pas de me mettre dans le doute sur son état de santé. C'est à cause d'eux que je perds espoir.

Elle leva alors les yeux au ciel, avant de reprendre :

-Je passe le plus de temps possible là-bas mais ca me déprime de plus en plus...














Contenu sponsorisé
Les dés en sont jetés [Open à qui veut]


 
    


Sujets similaires

-
» Quand les dès sont jetés .....
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !


Les dés en sont jetés [Open à qui veut]
Page 1 sur 1
Vers
Mes Permissions