avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Auteur : Pepsy
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 365
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Fairytale
∂6 Identité : Rumpelstiltskin, La Bête, Le Crocodile
∂6 Clan : Clan du Mal
∂6 Profession : Prêteur sur gages et Marchand d'antiquités
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Charlotte
ஐ Avatar : Robert Carlyle

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Lun 31 Déc 2012 - 17:01

 
    






Participants : 1° Rumpelstiltskin/ 2° Cassandra / 3° QUI3
Début du RP : 31 12 2012 | Dernier Post :  11 03 2013

Contexte : 17 décembre, Cassandra est arrivé en ville y a quelques jours.

Période de la journée : Matin
Météo : Léger soleil et quelques nuages...

Pour "Mr Gold mène l'enquête", c'est parti !



RumpelstiltskinCassandra ~ Rumpel

E n ce début de semaine, Mr Gold se rendait à sa boutique quand il fut arrêté par le bruit d'une conversation entre deux voisines. Ces dernières ne semblant l'avoir remarquée allait bon train à s'échanger des cancans sur les habitants de Storybrooke. Un intérêt qui, vous en conviendrez, peut vous sembler bien bas, mais notre ami prêtait toujours une oreille attentive au "On dit" car cela lui était bien des fois utiles. Comme il le disait si bien : « On apprend jamais autant de choses que quand on ne semble pas y prend de l'intérêt.. ».
Ralentissant le pas, notre homme en profita pour tendre l'oreille vers le jardin voisin et compris qu'il s'agissait d'une certaine Cassandra. Ce nom lui était étranger et il était difficile de tout comprendre au travers du balancement des branches du Séquoia et en plein coeur d'une conversation animée de gloussements ridicules. Mais, Mr Gold en conclu qu'il s'agissait d'une nouvelle venue dans la ville. Les deux commères n'avait visiblement rien de bien croustillant à raconter, laissant le fouineur s'éloigner légèrement déçus. Il reprit sa route, non sans ré-interroger au sujet de cette visiteuse. Ce demandant de quoi elle pouvait avoir l'air, depuis quand elle était arrivée et surtout pourquoi ? Oui, pour Mr Gold jamais les gens ne faisait une chose sans raison. Cette personne devait avoir un secret et il allait tout faire pour le découvrir...

Une fois arrivé à son bureau, il ouvrit un ancien manuscrit et le scruta à la recherche d'un moindre indice. Mais rien dans ces notes n'évoquait le prénom de la demoiselle. C'était bien la première fois qu'il se montrait impuissant face à un prénom. Il referma le livre d'un geste sec et pleins de reproches. S'il en était ainsi il allait lui-même partir à la pêche aux infos. Ni une ni deux, Mr Gold pris son long manteau sombre et sa canne et sorti de sa boutique. Il marcha au travers de la ville pendant à peut pret une heure avant d'apercevoir enfin une silhouette de dos qu'il ne reconnaissait pas. La jeune femme marchait d'un pas décidé, semant presque l'homme à la cane. Elle tourna au coin de la ruelle et le perdit pour de bon. Agacé, notre homme soupira et s'avança jusqu'au café qui était deux rues plus loin.

Il poussa la porte.
« Mr Gold, que nous vaux cette matinale visite ? Ce n'est pas encore la fin du mois ? »
L'homme leva la tête vers l'homme au comptoir avant de lui adresser un regard assassin.
« Je vous rappel que j'ai encore le droit d'aller où bon me semble Sinéus. »

Sans rien dire de plus il tourna son regard vers la salle en recherche d'une table libre et y aperçu la jeune femme qu'il suivait.
*Quelle chance ! * S'exclama-t-il en lui-même en esquissant un sourire satisfait.

Il se dirigea vers elle de sa démarche claudinante et légèrement essoufflé par sa course poursuite. Il lui dit calmement.
« Je ne crois pas que nous nous connaissions ? Accepteriez vous de satisfaire la curiosité d'un vieillard solitaire ? »

Il lui sourit et sans même attendre sa réponse s'assit en face de la demoiselle. Marquant par ce geste son autorité et sa prestance bien loin de l'image d'un vieillard patibulaire.
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Messages : 73
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : La Belle et la Bête
∂6 Identité : Mélanie
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Cassie est timide, douce et généreuse. Elle aime écouter les autres, mais leur donne rarement ses conseils (sauf dans le cadre de son travail).C'est une petite fleur bleue naïve qui ne voit que le bon côté des gens et pense que chacun a le droit à une deuxième chance.
∂6 Âge : 18 ans
∂6 Profession : Assistance du médecin - Permanences à l'hôpital psychatrique
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Perso inventé
ஐ Avatar : Kristen Stewart

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Mar 1 Jan 2013 - 17:29

 
    


CassandraCassandra ~ Rumpel

V oilà maintenant deux jours que Cassandra était arrivée dans la petite ville de Storybrooke et voilà maintenant deux jours qu’elle arpentait ces rues à la recherche d’un travail. Elle savait qu’elle disposait d’assez d’argent pour pouvoir subvenir à ses plus précaires besoin durant au moins deux semaines, surtout que l’auberge dans laquelle elle avait posé ses bagages n’était pas très chère, mais elle souhaitait mettre toutes les chances de son côté en réglant ce problème rapidement. Bien sur, sont travail auprès du médecin local lui permettait de gagner de petites sommes d’argent chaque moi, mais elles restaient petite. Si la jeune femme souhaitait louer un appartement, ou acheter un logement il lui faudrait bien plus que cela. De plus, ses études n’étant pas encore terminées il lui faudrait de l’argent pour retourner à Paris faire ses dernières soutenances et voir ses différents professeurs. A raison de plusieurs voyages par ans, son héritage partirait vite en fumée. Il lui restait aussi le problème de son ancienne demeure, qui n’était toujours pas vendue. Son ami lui avait fait part que l’immobilier avait chuté en France et qu’il faudrait qu’elle réduise le prix si elle souhaitait vendre rapidement, ce qui ne l’avait en rien décidé. Malgré ces quelques angoisses, la jeune femme ne regrettait pas son choix d’être venue s’installer ici. Elle savait qu’elle avait énormément de choses à y découvrir et beaucoup de sympathiques habitants à aider autant qu’elle pourrait.

Ce troisième matin, la jeune femme s’était levée tôt. Incapable de dormir plus longtemps elle avait décidé d’aller se rafraichir les idées en sortant faire un tour. A Paris elle avait prit l’habitude d’arpenter les petites rues à peine éveillées tous les matins avant de se mettre à travailler ses cours. Ces promenades matinales lui permettaient de mieux commencer sa journée, de se sentir fraiche et partante pour des heures de dur labeur. La jeune femme s’obstrua   ainsi une demi-heure de marche à travers la ville, observant les différentes bâtisses, tentant de se souvenir de chaque rue pour être capable de se repérer plus tard sans avoir besoin de carte. Au bout de plusieurs minutes, son ventre lui rappela qu’elle n’avait pas encore mangé, et la jeune femme rebroussa chemin vers Granny’s pour s’octroyer un bon petit déjeuner. Sa marche était cette fois plus rapide et plus ferme, car étant seulement vêtue d’une petite veste blanche, elle commençait à ressentir l’effet du froid sur sa peau. En passant, elle acheta le journal pour regarder les petites annonces du jour, et finit sa course vers le Granny’s sans repérer que quelqu’un tentait de la suivre.

Une fois installée à l’une des tables rondes, Cassie commanda un chocolat chaud, sa boisson favorite, et entreprit de regarder les annonces du journal, à la recherche d’un deuxième travail potentiel. La jeune femme était tellement absorbée par sa lecture qu’elle ne vit pas que quelqu’un s’était approché sa table. Ce ne fut qu’au son d’une voix masculine tout près d’elle, qu’elle sursauta et releva la tête de son journal. Alors qu’elle le dévisageait il s’installa à sa table, comme si elle l’avait invité, confirmant qu’il s’adressait bien à elle. Elle ne s’était jamais faite abordée ainsi, et cela la surprit, la déboussolant quelques secondes. Cependant ses bonnes manières prirent le dessus et elle lui adressa un léger sourire. Après tout s’il se considérait comme vieillard, elle l’aiderait volontiers, puisqu’aider était sa vocation.

« Je suis nouvelle ici, peut être est-ce pour cela que nous ne nous sommes pas encore rencontrés. »

Sa voix était calme et douce, mais néanmoins ferme. Elle souhaitait aider certes, mais les manières de cet homme laissaient à désirer et bien qu’elle soit timide et frêle, elle n’était pas le genre de femme qui se laissait faire. Elle ne lui apprendrait que ce qu’elle considérait comme nécessaire pour lui, mais il n’obtiendrait pas d’elle tout ce qu’il souhaitait. Cassandra posa le journal sur la table et porta sa tasse de chocolat à ses lèvres, sans quitter des yeux son convive. Elle l’observait et tentait de connaitre ses intentions dans le miroir de ses yeux. Son sourire avenant et sa voix calme la poussaient à penser qu’il souffrait de sa solitude et ne cherchait que la discussion, mais quelque chose au fond d’elle-même, quelque chose dans sa façon d’être, lui disait de se méfier, et de ne pas se laisser jouer par les apparences.
Après l’avoir observé pendant quelques minutes, et avoir but une longue gorgée de son divin nectar, elle prit les devant – ce qui restait assez rare chez elle- en réengageant la discussion.

« Je m’appelle Cassandra Hayes. Et vous ? »
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Auteur : Pepsy
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 365
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Fairytale
∂6 Identité : Rumpelstiltskin, La Bête, Le Crocodile
∂6 Clan : Clan du Mal
∂6 Profession : Prêteur sur gages et Marchand d'antiquités
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Charlotte
ஐ Avatar : Robert Carlyle

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Mer 2 Jan 2013 - 23:52

 
    


RumpelstiltskinCassandra ~ Rumpel

A près avoir laissé échapper sa surprise, la jeune femme concéda un bref sourire à notre ami. Il put enfin, à son plus grand plaisir la regarder dans les moindres détails. Son visage affiné et la protubérance de ses pommettes, ses lèvres finement dessinées, des cheveux aussi fin que de la soie qu'elle avait coiffé dans une longue tresse, tout de son apparence traduisait une beauté calme et froide mais aussi un esprit très juvénile. C'était la force du regard de Gold. Aussi perçant de perspicace. Néanmoins, la petite semblait avoir du caractère, elle n'avait pas apprécié son approche trop brutale et souhaitait signifier avec politesse son agacement. Elle pausa le journal comme semblant dire : « Puisque vous m'avez interrompus » et sans dévier du regard bu son chocolat. Seul dépassant de la tasse ses yeux verts entourés de khôl noir ressemblant à ceux d'un félin en train de scruter sa prochaine proie. Bien que l'homme ne laissa s'exprimer qu'un sourire du coin des lèvres, il était entré en état d'extase. Il aimait qu'on le provoque. Si cette petite voulait jouer au chat et à la souris elle risquerait de réaliser qu'elle n'est pas ce qu'elle croit. Il ria intérieurement. Un plaisir qui put se lire au travers de son regard brillant. Elle lui plaisait. Il reprit alors de sa voix mielleuse et légèrement aiguë.

Nouvelle voyez vous ça... J'espère que vous vous plairez ici... Cassandra.

Pour un accueil c'était une manière bien personnelle d'accueillir les nouveaux venus. Plus un avertissement sous entendue qu'un réel enthousiasme à rencontrer quelqu'un. Tout Gold en somme. Il laissa sciemment un temps un peu lourd et pesant s'écouler avant de se désigner de la main droite.

Gold... Je tiens la petite boutique d'antiquité à l'Est de la Ville. Si vous voulez venir voir mon travail, cela serait pour moi un plaisir.

Quelqu'un s'approcha furtivement de la tablé perturbant le petit jeu qui s'instaurait entre les deux personnages. Chacun dans la salle, connaissant Mr Gold, plaignait la nouvelle venue de faire si mauvaise rencontre, ils pouvaient d'ailleurs sentirent peser sur eux bien des regards, mais personne n'osait interrompre cet échange d'hostilités déguisées... Mr Gold exprima qu'il désirait un Thé sans faire fit du malaise visible de la serveuse. Il semblait émaner de lui une prestance qui les mettaient tous mal à l'aise. Comme s'il était tout sauf le "petit" commerçant du coin.

Il reporta ensuite son attention sur la belle demoiselle qui lui tenait toujours tête. Ils s'observèrent à nouveaux, comme s'ils cherchaient la faille chez l'autre. Gold lui, sera discrètement la mâchoire. Hâtif d'en savoir bien plus sur elle. Frustré à présent qu'elle garde trop souvent le silence et qu'elle se méfie de lui. Après tout il n'avait rien encore de menaçant. Si ?

Vous savez, ici on voit pas souvent de nouveaux visages. Excusez alors ma curiosité, mais qu'est-ce qui vous à amener à Storybrooke ? Tenta-t-il dans une approche prudente.
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Messages : 73
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : La Belle et la Bête
∂6 Identité : Mélanie
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Cassie est timide, douce et généreuse. Elle aime écouter les autres, mais leur donne rarement ses conseils (sauf dans le cadre de son travail).C'est une petite fleur bleue naïve qui ne voit que le bon côté des gens et pense que chacun a le droit à une deuxième chance.
∂6 Âge : 18 ans
∂6 Profession : Assistance du médecin - Permanences à l'hôpital psychatrique
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Perso inventé
ஐ Avatar : Kristen Stewart

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Dim 13 Jan 2013 - 18:48

 
    


CassandraCassandra ~ Rumpel

S es yeux amandes ne quittaient pas son interlocuteur. Elle tentait de lire en lui mais il n’avait rien d’un livre ouvert. Son apparence faisait penser à un homme d’un âge avancé cherchant simplement de la compagnie par ce jour peu engageant, mais ses manies et son attitude déclenchaient une réaction de défense chez la jeune femme. Elle qui avait toujours été très tolérante, et qui avait toujours vu le bien chez ces congénères, se méfiait de cet homme qui n’avait cependant été ni  désagréable ni désobligeant. Cassandra essaya de calmer ses pensées qui s’engageaient dans de sombre chemin, et obligea son cerveau à le voir comme n’importe quel homme qu’elle avait un jour aidé. Après tout ce n’était peut être pas de sa faute si sa première phrase lui avait hérissé le poil. Peut être ne lui avait-on jamais apprit les manières plus respectables, surtout pour s’adresser aux nouveaux venus. Une nouvelle gorgée du liquide chaud se déversa dans sa gorge, apaisant le fil de ses pensées.
La voix lourde et pesante de son nouvel interlocuteur s’abattit sur le silence qu’ils avaient partagé. De nouveau sa façon de prononcer et de tourner une phrase totalement banale lui donna des frissons. Elle venait de mettre la main sur ce qui l’agaçait chez lui : sa façon de se montrer hautain. C’était comme si il pensait avoir la main mise sur tout, et qu’il contrôlait tous les faits et gestes de habitants de la petite bourgade. Cass’ avait bien l’impression qu’il venait de lui « ordonner » de bien se plaire à Storybrooke, sous peine de …. De quoi d’ailleurs ? Elle divaguait vraiment ! De nouveau elle se laissait contrôler par son imagination bien trop débordante. Il fallait qu’elle arrête de s’imaginer une histoire invraisemblable. Si son esprit avait été plus rationnel il l’aurait convaincu que cet homme ne l’avait pas menacé mais qu’il avait simplement choisi le mauvais ton pour annoncer sa phrase. La jeune femme tenta donc de se ressaisir et de ne plus écouter les divagations de son cœur pour ne suivre que la rationalité de son cerveau.

Enfin il lui donna un nom qu’elle pourrait associer son visage. Il lui indiqua qu’il aimerait la voir dans sa boutique d’antiquité mais l’addition du fait de le voir et de se trouver dans une boutique où de vieux objets étaient entassés ne la réjouissait pas réellement. Finalement il lui demanda sans aucune retenue ce qu’elle souhaitait faire à Storybrooke. Certes sa question aurait pu être légitime, mais sa façon de la lui poser ressemblait plus à un interrogatoire de police qu’une simple curiosité. Elle ne souhaitait aucunement subir un interrogatoire, après tout elle n’avait pas changé de ville et de pays pour qu’on lui demande de se justifier et qu’on lui « accorde » la possibilité de vivre ici. Elle posa sa tasse de chocolat chaud assez brutalement, et sans quitter des yeux Gold, puisque c’était son nom.

« J’ai connu des gens vivant à quelques kilomètres d’ici et j’aime le cadre de vie. »

Sa voix était ferme sans pourtant être autoritaire, Cassie souhaitait simplement montrer qu’elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds ni dominer par qui que ce soit. Elle était restée très évasive dans son discours, ne voulant pas donner plus d’informations à son interlocuteur. Certes il aurait pu lui être très utile dans sa recherche d’emploi, peut être connaissait-il de nombreux gens bien placés ici, mais sa fierté l’avait poussé à ne pas lui demander de l’aide, comme si elle savait qu’il lui demanderait surement quelque chose en retour. Sa main droite se posa cependant sur le journal qu’elle avait acheté quelques minutes plus tôt et commença à jouer avec le coin de la première feuille, le pliant et le dépliant dans un geste rassurant et inconscient. Elle laissa quelques minutes s’écouler, avant d’ajouter dans un grand sourire :

« Et vous, sans vouloir être trop curieuse,  qu’est ce qui vous a amené à déranger une jeune femme qui prenait tranquillement son petit déjeuner.  Cela vous arrive-t-il souvent ? »

Elle savait que cette phrase ne lui plairait surement pas, mais peut être suffirait-elle à l’éloigner de sa table assez longtemps pour qu’elle puisse retourner à sa recherche de travail tranquille dans sa chambre.


Simple Girl
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Auteur : Pepsy
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 365
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Fairytale
∂6 Identité : Rumpelstiltskin, La Bête, Le Crocodile
∂6 Clan : Clan du Mal
∂6 Profession : Prêteur sur gages et Marchand d'antiquités
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Charlotte
ஐ Avatar : Robert Carlyle

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Mar 15 Jan 2013 - 12:30

 
    


RumpelstiltskinCassandra ~ Rumpel

B ien qu'elle ne se soit montrée dès le début totalement ouverte à ses enclenchements, la jeune femme sembla se refermer d'autant plus dans une susceptibilité exagérée. Sa question, comme il s'y était attendu l'avoir froissée. Elle reposa la tasse d'un geste un peu trop lourd pour être totalement sous contrôle avant de lui répondre d'une manière évasive. Gold regarda la demoiselle en silence, cherchant à comprendre le comportement fuyant de la jeune femme, il avait l'habitude qu'on le cerne rapidement et qu'on se méfie -peut être à juste titre- de lui. Mais rare étaient ceux qui démontraient une réelle force de provocation comme cette dernière à chacun de ses gestes et de ses mots. A vrai dire il était frustré de ne pas tout savoir et de voir qu'il allait avoir bien du mal à en apprendre sur elle. Il avait déjà été confronté au même sentiment plutôt dans la matinée, quand il n'avait pu trouver des informations sur son nom... Cette résistance l'agaçait mais en même temps l'excitait au fond de son esprit et de vils projets. Il y avait longtemps qu'il n'avait eu des confrontations, et après Emma, la jeune fille serait sans doute sa deuxième bulle de fraîcheur dans ce monde de petits soldats de bois. Il ne se montra pas le moins déstabiliser quand cette dernière lui retourna la question d'une manière insultante. Elle ne venait que confirmer ce qu'il avait ressentit dès le premier regard. Elle allait certainement jouer un rôle important dans Storybrooke, pour Gold un atout dans sa manche n'était jamais de trop pour déjouer Regina. Et il était évidant que cette petite ne manquait pas de cran. Leur jeu était une partie de poker, et il n'était pas question de perdre au bluff, alors il choisit de se montrer impassible. Si Cassandra souhaitait le faire fuir, cela lui coûterait bien plus que des paroles. Pour notre homme le poids des mots avait son importance, mais il n'allait pas si facilement se laisser rabattre par une gamine. Il lui répondit d'une voix toujours aussi calme mais qui annotait très justement qu'il avait saisi le caractère de la jeune femme.

Ce qui m'a amené à vous abordez, c'est que, bien que vous sembleriez ne pas en avoir conscience, je peux me montrer très utile et que « comme je vous l'ai dit » : vous êtes « nouvelle » ici.

Il lui adressa un sourire à la fois très aimable et menaçant. Mr Gold était ainsi ; tout en ambiguïté. Chacun de ses mots avait deux sens, et maintenant que nos deux interlocuteurs s'étaient cerné, il savourait d'autant plus leurs consonances autoritaires. Il souhaitait montrer à cette ignorante, que quel que soit son opinion à son sujet, elle allait devoir compter avec lui et pas autrement. Si elle souhaitait rester ici, il serait impossible de lui échapper. Il fallait que ça soit bien claire. Il se recula pour s'appuyer au dossier de sa chaise et continua sans chasser son sourire de son visage.

Il s'avère que j'ai l'étrange manie de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Je suis certain que vous voyez ce que je veux dire... Ainsi tout ce qui se passe « ici », me concerne d'une certaine manière. Donc pour vous répondre, je dirais que oui c'est assez fréquent.

Le silence était pesant dans la salle laissant les deux personnages dans une atmosphère pesante voir presque trop intime. Visiblement, ce n'était pas ici une banale rencontre dans un café. Gold n'avait jamais été très alaise avec la courtoisie, visiblement, la jeune femme avait vite vu clair dans son petit jeu. Il avait alors choisi de s'adonner à un exercice nettement plus maîtrisé : la menace. Cependant, avoir toujours cette même douceur et mièvrerie dans la voix, une finesse illustratrice de son intelligence. Gold n'avait pas peur de la confrontation, et il avait vu dans sa répartie que la jeune femme ne serait pas du style à quitter la table. Alors nen, il n'était pas effrayé. Il continua de l'observer toujours satisfait de la force de la jeune femme et ne reprit le mot que quand son thé arriva. Il abaissa la tête vers sa tasse, pris son sachet de thé et le déplia dans de légères secousses...

Vous savez..., vous avez du cran, j'aime bien... Mon invitation tien toujours. Nos échanges n'en seront que plus enrichissant... Je crois que nous avons tout deux à apprendre de l'autre n'est-ce pas ?

*Et surtout sur toi. Tu te protèges trop pour être honnête. Je découvrirais tôt ou tard pourquoi...* Songeait-il.
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Messages : 73
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : La Belle et la Bête
∂6 Identité : Mélanie
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Cassie est timide, douce et généreuse. Elle aime écouter les autres, mais leur donne rarement ses conseils (sauf dans le cadre de son travail).C'est une petite fleur bleue naïve qui ne voit que le bon côté des gens et pense que chacun a le droit à une deuxième chance.
∂6 Âge : 18 ans
∂6 Profession : Assistance du médecin - Permanences à l'hôpital psychatrique
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Perso inventé
ஐ Avatar : Kristen Stewart

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Lun 25 Fév 2013 - 21:11

 
    


CassandraCassandra ~ Rumpel

C assandra se sentait chaque seconde un peu plus mal à l’aise. Le cadre était pourtant très apaisant : la grande salle du Granny’s était en partie remplie par des jeunes gens matinaux qui prenaient leur premier café ou qui avaient choisit de se rejoindre avant de commencer leur journée de travail. Un sourire se dessinait sur leurs lèvres, et même ceux qui n’exprimaient rien ne montraient aucun signe de mécontentement. La journée s’était annoncée belle et reposante….cependant le destin en avait décidé autrement. L’étrange Mr Gold avait une présence quelque peu terrifiante. C’était comme si tout ce qui était autour de lui était assombri par sa simple présence. Cass’ avait même repéré que certains des clients de l’hôtel-restaurant lui jetaient des coups d’œil méfiant, comme si il allait se retourner d’un moment à un autre pour leur demander de payer une dette. La jeune femme avait décidé de se montrer forte, comme l’aurait été sa mère pensa-t-elle, mais son cœur était terrifié. Ses doigts ne cessaient de jouer avec les feuilles du journal, seul signe du stress qui s’emparait de ses muscles. Elle avait fait l’effort de se composer un visage confiant pour ne pas laisser transparaitre ses peurs, car elle sentait au regard de son interlocuteur qu’il était en mesure d’exploiter chacune de ses faiblesses, or elle en avait trop pour qu’elle envisage de les lui montrer.

De nouveau sa réponse cherchait à la rabaisser, lui faisant comprendre qu’il « tenait » les reines de la ville et qu’il était en mesure de l’aider. Elle répondit par un faible sourire à celui qui s’était étiré sur ses lèvres. Elle s’imaginait même qu’une langue fourchue pourrait en sortir, tel un personnage de dessin animés. Il aimait ainsi se mêler des choses qui ne le regardaient pas.  Et cela ne l’étonnait même pas, vu la façon dont il s’introduisait dans sa vie. Les personnes qui se tenaient prêt d’eux s’étaient tus, comme s’ils avaient entendu ses dires et qu’il voulait lui donner raison. Cette atmosphère lourde et silencieuse ne fit qu’augmenter le mal être de Cassandra. Qu’elle le veuille ou non, Gold ne la lâcherait pas tant qu’il n’aurait pas eut ce qu’il voulait. C’était ce qu’elle lisait dans les yeux de ceux qui osaient croiser son regard. Elle allait devoir se résigner à répondre à ses exigences, sinon elle ne se débarrasserait jamais de lui. Et puis, il n’était peut être pas vraiment malin de se mettre à dos le grand manitou du village.
Il la félicita pour son cran, mais elle senti derrière ce compliment qu’il n’était pas dans son intérêt de continuer à le défier. Ses yeux fixèrent le sachet de thé qu’il dépliait lentement, comme hypnotisée par ses gestes saccadés. Cela lui permettait aussi de lui répondre sans avoir à affronter ses yeux et ce qu’elle risquait d’y lire : la victoire.

« Peut-être avez-vous des choses à m’apprendre effectivement. Vous êtes d’un âge bien plus avancé que le mien, et j’ai toujours suivi la voix des plus anciens. En revanche je ne pense pas pouvoir vous apporter grand-chose ».


Elle s’accorda une pause, durant laquelle elle prit une profonde inspiration, mais ne quitta pas le sachet de thé des yeux.

« Si vous voulez savoir pourquoi je suis venue ici, je vais vous le dire. Rien ne me retenait là où je vivais autrefois. Votre village m’a plu la première fois que j’en ai franchi les frontières. Je me suis donc installée ici mais pour continuer à y vivre je dois trouver du travail…D’où le journal – dit-elle en montrant celui-ci – et le stylo – elle désigna celui qu’elle tenait dans la main. Vous  êtes satisfait ? »

Cette fois ses yeux plongèrent dans ceux de Gold, espérant presque qu'elle avait satisfait tous ses désirs et qu'il la laisserait tranquille dans sa recherche d'un travail.

Spoiler:
 



Simple Girl
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Auteur : Pepsy
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 365
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Fairytale
∂6 Identité : Rumpelstiltskin, La Bête, Le Crocodile
∂6 Clan : Clan du Mal
∂6 Profession : Prêteur sur gages et Marchand d'antiquités
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Charlotte
ஐ Avatar : Robert Carlyle

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Jeu 28 Fév 2013 - 15:16

 
    


RumpelstiltskinCassandra ~ Rumpel

L e regard penché vers sa tasse, l'homme ne semblait pas perturber. Il était simplement assit d'une manière tout à fait habituelle, dans un café comme si chaque matin, il avait ses quartiers en ses lieux... Gold était en effet un personnage réputé et nul personne ici présente ne saurait ignorer ce qu'il représente... Mais dire qu'il est un habituer du décors serait mensonge. Notre homme ainsi si méprisant envers les autres et le sens même de la convivialité était en réalité un profond solitaire, qui n'allait convoiter les autres que s'il y avait quelque chose à leur soutirer. Il faut dire que notre homme était un être dont les situations tendues occupaient son quotidien, quoi de plus normal que de prendre la chose avec humour et son éternel sourire narquois. Jouant de sa cuillère pour maltraiter son pauvre sachet entre divers assaut et tourbillon, Gold senti que sa compagne de tablée prenait une forte inspiration. Elle allait annoncer quelque chose, une chose qui lui coûtait beaucoup...

Lorsqu'elle commença, l'homme ne prit pas la peine de lui adresser un regard. Il estimait qu'elle allait lancer une nouvelle provocation et désirait se montrer ainsi dédaigneux de toutes ses remarques... Mais c'est avec étonnement qu'il entendit sa capitulation. Le flot d'explications qu'il avait si hardiment chercher lui était alors donner si brusquement et à l'instant même où il s'y attendait le moins qu'il en marqua un temps d’arrêt. Relevant ses yeux, sans bouger nul autre chose que son regard, vers celle qui refusait d'affronter sa défaite, Gold tentait d’intégrer toutes les informations dans le disque dur de sa mémoire. Aussi intelligent que pragmatique, notre intéressé n'oubliait jamais un visage ni tout renseignement qui le concernait. Il avait tant traversés dans sa vie, en avait tant appris que cela avait été la base de ses conditions avec Regina... Il acceptait de l'aider à lancer le sortilège à condition de conserver ses souvenirs et par la même occasion sa réussite et son ascendance sur les autres. Que voulez-vous, on ne change pas une équipe qui gagne !

Observant tout aussi méticuleusement que les instants précédants la jeune femme, l'homme pus distinguer une certaine frustration sur son visage crisper. Néanmoins, malgré sa capitulation cette dernière n'en demeurait que sèche et arrogante. Un nouveau sourire serré au coeur de ses lèvres fines se dessina à nouveau sur le visage de l'antiquaire. Il comprenait qu'il aurait de nombreux plaisir à revoir cette personne. Cependant une nouvelle idée étrange vient le préoccuper. Un étrange instinct le poussait à se méfier de cette fille dont les yeux noirs onys* ne lui destinait rien de bon... Il ne savait quelle idée se faire sur elle, elle semblait à la fois si combative et totalement inexpérimentée. Il ne savait s'il devait se sentir enthousiaste de voir une nouvelle source de distraction faire son entrée dans la petite ville du maine, où si cette ténébreuse femme pouvait représenter une quelconque menace que pourrait utiliser Regina. Tout ce qu'il en restait à dire c'est que Cassandra était bien trop jeune pour pouvoir résister aux assauts subtils de chacun des deux clans. Il fallait trouver moyens de se la mètre de son côté. Cela ferait une source de préoccupation en moins. Qu'importait ce que l'avenir dirait pour la jeune fille qui lui faisait face, Gold aimait se sentiment de pouvoir contrôler l'avenir, et cela commençait toujours par savoir contrôler ses adversaires...

À ces mots, le curieux personnage reporta cette fois-ci son attention vers le journal de la demoiselle. Dans ses paroles, il le parcourut du regard à la recherche de ses annotations... Il remarqua qu'elle avait entourée deux petits paragraphes mais n'eut hélas la possibilité de parcourir ces centres d'intérêts plus en détails freiné par la taille ridicule du texte...

C'est un début. Il lui adressa un sourire plus étendu cette fois ci dans une attitude plus relaxante et encourageante. Cela fait plaisir d'avoir soulever le voile mystérieux de votre visage. Il secoua sa cuillère dans de petites secousses contre le rebord de sa tasse avant de la reposée sur le côté.Et vous recherchez dans quel domaine ?



*Onyx Noir : Variété d’agate, l’onyx noir porte malheur.Il rend mélancolique, atrabilaire, provoque cauchemars et disputes.
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Messages : 73
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : La Belle et la Bête
∂6 Identité : Mélanie
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Cassie est timide, douce et généreuse. Elle aime écouter les autres, mais leur donne rarement ses conseils (sauf dans le cadre de son travail).C'est une petite fleur bleue naïve qui ne voit que le bon côté des gens et pense que chacun a le droit à une deuxième chance.
∂6 Âge : 18 ans
∂6 Profession : Assistance du médecin - Permanences à l'hôpital psychatrique
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Perso inventé
ஐ Avatar : Kristen Stewart

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Ven 8 Mar 2013 - 21:01

 
    


CassandraCassandra ~ Rumpel

C assandra se sentait frustrée d’avoir céder à Gold et à ses menaces cachées. Elle avait l’impression d’être une petite fille qui avait souhaité faire semblant d’être forte mais qui avait rapidement été rattrapé parla réalité des choses et avait dû capituler face à une résistance acharnée. Elle s’était cru assez forte pour se débrouiller toute seule et ne plus se laisser marcher sur les pieds comme on le lui avait souvent reproché par le passé. Elle s’était dit que démarrer une nouvelle vie dans un autre pays lui donnerait assez de courage et de caractère pour oser donner son avis sans qu’on le lui demande, ou encore répondre à des propos désobligeant à son égard sans passer pour une gamine qu’on ne prendrait jamais au sérieux. Elle voulait devenir la femme forte qu’avait été sa mère. Elle souhaitait pouvoir répondre aux hommes comme Gold qui tentaient de la manipuler ainsi que pouvoir démontrer qu’elle n’avait pas besoin d’eux pour accomplir de grandes choses… Pourtant malgré cette volonté, elle restait la petite Cassie. La gentille Cassie, celle qui ne disait jamais rien, même quand on s’en prenait à elle. Celle qui n’osait pas donner ses idées et son avis, de peur d’engager un débat et de froisser les autres. Celle sur qui on comptait pour les tâches les moins passionnantes, celles que personne ne souhaitait faire, car on savait qu’elle ne dirait jamais non… Cassanda était resté cette fille là. Le seul fait d’avoir cédé à Gold le confirmait !

Elle le regardait dans les yeux, imperturbable et incapable de les détourner. Certes le vieil homme l’intimidait. Il avait de la prestance mais surtout il dégageait une confiance en lui qui faisait plier à sa volonté tous ceux qui se trouvaient sur son chemin. Elle aurait souhaité avec la même confiance, ou tout du moins une partie de celle-ci. En plongeant dans son regard, elle souhaitait arriver à y décerner la solution pour lui ressembler. Peut être y arriverait-elle ou alors peut être se perdrait-elle dans l’abime de son esprit, totalement hypnotisé par ses pupilles qui hanteraient ses nuits… La voix de Gold la fit presque sursauter. Elle ne savait pas combien de temps s’était écoulé depuis qu’elle lui avait avoué la raison de sa venue à Storybrooke et elle espérait qu’elle ne l’ait pas gêné à le regarder ainsi…. Quoi que, cela lui permettrait peut être de se débarrasser de lui…
A priori non, il semblait bel et bien vouloir rester à discuter avec elle, car non content de sa capitulation, il lui demandait de nouvelles informations. Ses yeux amandes  jetèrent un coup d’œil au journal toujours à sa droite, comme pour vérifier que personne ne le lui avait volé. Fallait-elle qu’elle lui dise ou se taise ? Pourrait-il réellement l’aider ou se moquait-il juste d’elle ? Cassandra laissa un silence s’installer entre eux, et balaya du regard le reste des personnes présentes au Granny’s. Chacun semblait agi par habitude et ne pas se soucier de ce qui se déroulait à la table de la jeune femme…pourtant, quand elle les observait plus longuement, elle les voyait jeter des coups d’œil inquiet vers le vieil homme. La crainte qu’il les observe se peignait sur leurs traits. Cette peur qu’il inspirait convint la jeune Cassie de répondre à sa question, espérant qu’ainsi il pourrait l’aider.

« La médecine….Je finie mes études et j’ai besoin d’un emploi dans ce domaine pour valider mes compétences et subvenir à mes besoins. Voilà pourquoi j’achète le journal tous les matins... Cependant je dois dire que mes recherches n'ont encore rien donnés. »

Elle leva le journal dans sa direction pour lui montrer les offres qu’elle avait déjà entouré. Il y en avait peu, même très peu, et qui se situaient à 1h d’ici en bus –et oui la jeune femme n’avait pas de quoi s’acheter une voiture. Cassandra resta ainsi quelques instants, le journal à moitié tourné vers Gold dans sa main droite, de manière à ce qu’elle puisse observer  elle aussi le peu d’offres qu’elle auxquelles elle était en mesure de postuler. Elle ne savait même pas ce qu’elle attendait de lui, pourtant elle ne bougea pas, espérant qu’il trouve un moyen de l’aider. Elle qui n’avait pas voulu de lui à sa table quelques minutes plus tôt, désirait désormais qu’il la sorte de l’impasse : quel revirement de situation !


Simple Girl
avatar

❥❥❥ Admin❥❥❥
❥ Auteur : Pepsy
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 365
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Fairytale
∂6 Identité : Rumpelstiltskin, La Bête, Le Crocodile
∂6 Clan : Clan du Mal
∂6 Profession : Prêteur sur gages et Marchand d'antiquités
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Charlotte
ஐ Avatar : Robert Carlyle

Voir le profil de l'utilisateur
Mr Gold mène l'enquête
Lun 11 Mar 2013 - 13:24

 
    


RumpelstiltskinCassandra ~ Rumpel

B ien qu'il soit incapable de dire à l'instant présent si la jeune demoiselle représentait un ennemis ou un allier, il arrivait à voir ses émotions. Cette dernière semblait déchirée entre l'amertume et la reconnaissance. Ainsi après l'avoir si brusquement rabrouée, elle avait mis à bas les armes dans un sentiment coupable et déçu. Mais voilà qu'à présent elle attendait autre chose de lui et exprimait pour la première foi un besoin... À vrai dire aussi étonnant soit cette situation, Gold y était accoutumé, on pouvait dire qu'il ne s'attirait pas la sympathie des gens au premier regard. Son allure strict et son handicap, en plus des quelques cheveux blancs qui se perdaient au milieu de sa chevelure grisonnante... Oui notre homme n'était pas un tout jeune personnage, et pouvait effrayer beaucoup de monde de par son expérience. Qui plus ait, ce n'était pas son attitude hautaine ni sa voix sinueuse qui allaient améliorer les choses. Oui, bien qu'il apprécie être au coeur de la vie qui se déroulait à Storybrooke, on peut dire que le prêteur sur gage n'avait pas si on peut imaginé qu'il connaisse la signification de ce mot : des amis ?..!

Il avait perdu la seule qu'il n'ai jamais eus. Mais il avait perdu bien plus que cela, il avait perdu tout espoir de changer un jour. Belle était la seule âme suffisamment forte et pure qui avait été capable de ne pas avoir peur de la sombre créature qui l'animait. Elle seule avait osé lui tenir tête pour son propre bien. Si seulement elle avait pus voir l'homme qu'il était devenu ? Certes Gold n'était pas totalement blanc dans toute ses affaires de chantages et de manipulations... Il avait fait beaucoup plus de mal que de bien à toutes ses personnes qui l'entourait. Oui, mais au moins il tentait. Il avait réussit à restreindre sa pratique de la magie à son petit atelier. Il avait réussit à changer de monde, pour retrouver son fils. Il avait même aidé quelques personnes à retrouver leurs souvenirs. Oui, il voulait les aider à briser la sombre malédiction qui les enfermait. Entre toutes autres personnes, il souhaitait plus que tout aider Emma, bien que cette dernière ne lui fasse nullement confiance. Mais il était pour lui très difficile de changer sans avoir vraiment de motivation pour tous ses efforts. Il pouvait très rester lui même et attendre tout simplement que le moment soit venu de partir de Storybrooke à la recherche de son fils... Oui Belle n'était plus là, elle laissait un profond vide dans son coeur. Un vide que notre homme tentait de caché par sa méchanceté. La solution de facilité en somme. Toujours se montrer fort pour éviter qu'on vous fasse souffrir. Un homme sans coeur est un homme in-influençable. Voilà quel était son secret.

La jeune femme le regardait droit dans les yeux, semblant comme vouloir deviner ce à quoi notre mystérieux personnage pouvait bien penser. À l'évidence, pour vraiment pouvoir se connaitre, il leur faudrait du temps à tout les deux pour pouvoir se faire une idée définitive sur l'autre. D'une certaine façon, ils se ressemblaient. Peut-être était-ce pour cela que Gold se méfiait de la jeune femme et ressente aussi le besoin de l'avoir dans son clan. Il fut surpris quand elle évoqua la médecine. Il la voyait mal porter secours à quelqu'un, il l'avait imaginé plus enclin à donner des coûts de poings aux hommes qui croiserait de trop prêt sa route, plutôt qu'à venir au chevet des petits vieux. Des vieux dont il aurait pus compté s'il n'avait pas été aussi fier. Sous son visage délicat, et sa peau finement grainée, il était difficile de l'imaginer découper un corps... Nen, rien ne lui aurait laissé penser à cela. Il l'aurait davantage vu styliste ou encore dessinatrice ou quelconque truc artistique dans lequel les âmes rêveuses se protégeait de la dure réalité. Une femme au milieu d'un métier si dure méritait un soutiens et forçait l'admiration. Notre antiquaire était bien placé pour savoir que les offres d'emplois dans le milieu était très rare sur Storybrooke. Après tout il y avait déjà un docteur. Un être pour le moins suspect, que Gold n'avait jamais apprécié... Mais certes un seul docteur dans son genre suffisait bien assez.

Tournant son regard vers le journal qu'elle lui tendait sans vraiment y prêter réelle attention car il savait déjà ce qu'il allait pouvoir lire... Rien d'intéressant. Notre ami tenta de faire le tris entre toutes les connaissances qu'il avait établit sur la ville. Mais un prénom ne semblait pas vouloir disparaitre de son esprit. Il s'agissait encore du Docteur. James lui avait causé mains soucis par le passé, et il pouvait encore en créer s'il racontait quelques petits secrets délicats à son sujet. Il y avait bien trop de choses et d'engagement autour de lui pour qu'il ne puisse le laisser sans surveillance lorsqu'il retrouverait sa mémoire... Si cela n'était pas déjà le cas. Peut être cette jeune fille allait lui apporter un moyen de garder un oeil sur lui ? Oui, la solution était évidente. Mais il ne fallait pas que la jeune fille lui refuse cette faveur, pour cela il valait peut être mieux attiré sa confiance et éviter pour le moment de lui demander se service pour le moins douteux.

Sans esquisser un de ses habituels sourire, notre homme était bien trop sérieux pour tenté de tourner la chose en dérision, il reprit la parole.

Hé bien, je pense que cela peux s'arranger. Mais avant de m'engager, j'aimerais être certain de votre motivation. Vous savez, ce n'est pas si facile de rentrer dans la vie active, on doit toujours faire des concessions...

Ses derniers mots auraient tout aussi pus sembler anodin, mais tout ce qui sortait de la bouche de notre personnage ne l'était jamais par hasard. Ce plaisant à arranger la vérité plutôt qu'à mentir, Gold lançait ainsi un avertissement. Il allait lui demander quelque chose en échange. Que cela lui plaise ou non, qu'elle réalise ou pas en cet instant qu'elle était entrain de s'engager auprès de lui, tout ça lui était égal. Il l'avait avertit, à défaut de le comprendre immédiatement, cela arriverait plus tard, et elle ne pourrait pas se défiler...



Contenu sponsorisé
Mr Gold mène l'enquête


 
    


Sujets similaires

-
» [MISSION Réussite] [David] Quand David mène l'enquête...
» G. Stanley Luca mène une enquête sur le CEP
» ♫ If this is what we’ve got, then what we’ve got is gold ♫ [ Pv Tyrou ]
» The Ecstasy of Gold
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.


Mr Gold mène l'enquête
Page 1 sur 1
Vers
Mes Permissions