avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Sam 29 Déc 2012 - 21:42

 
    






Un bon café de chez Granny
Ruby & Belle E. French





















Once Upon a Time...

Prénom & Noms des participants : Belle & Ruby
Date où se déroule le sujet : 28 décembre
Période de la journée où se déroule le sujet : Fin d’après-midi
Météo : Tempête, pluie et vent forts


Once Upon a Time...


Once Upon a Time
Neverland

>





















Un bon café chez Granny

La jeune femme se tenait devant un café, un bar, un pub, ou peut-être un petit restaurant, nommait chez Granny. Elle ne savait pas trop comment elle en était arrivée là aujourd’hui. Elle était libre, elle n’arrive pas à croire qu’une telle chose avait pu se produire. Ce matin, elle s’était réveillée dans sa cellule, par une jeune femme qui l’avait aidé. Mais voilà, elle marchait maintenant, dans une rue de la ville Storybrooke. Cela aurait été une belle balade, s’il n’était pas entrain de pleuvoir des cordes et que le vent soufflait tout autour d’elle. Personne ne se promenait dans les rues et il faisait froid, la jeune femme aurait bien voulu crier à l’aide, mais ce n’était pas nécessaire, après tout personne ne pourrait l’entendre parler. Elle vit une enseigne de magasin brillait dans le brouillard, comme un phare en pleine mer. Elle soupira de soulagement et se dirigea vers le bar. Elle poussa la porte et se trouva dans un endroit chaleureux, et accueillant. C’était bien le genre d’endroit qu’elle voulait voir pour sa première sortie. Non c’était sa première sortie, mais aussi sa dernière. Elle ferait tout pour ne pas retourner dans cet asile. Même si pour l’instant, elle ne savait pas encore où elle pourrait aller. Elle entra dans le bar, il y avait beaucoup de monde, sans doute étaient-ils venus pour se protéger de la pluie et du froid qui régnaient en maître dehors. Elle s’avança vers le bar, et s’installa sur un des grands tabourets. La jeune femme avait toujours voulu faire ça, même si elle ne savait pas très bien, à quoi pouvait rimer toutes ses choses. Elle avait su, sans savoir comment, et si elle avait déjà vécue.

Elle se sentait bien dans cet endroit, et avait bien envie d’y rester aussi longtemps que possible. Elle vit une jeune femme avançait vers elle, sans doute pour qu’elle passe commande. Mais elle ne savait pas quoi prendre, elle n’avait jamais gouté à rien. Les sodas, tels que le coca, l’Orangina, elle ne connaissait pas, tout comme les jus de fruits, le café, le thé et autres boissons chaudes et froides. Elle n’avait pas non plus d’argent pour payer. Pendant un instant, elle se dit de ne commander rien, et qu’elle voulait juste se mettre à l’abri. Mais avec l’odeur alléchante qui remplissait la pièce, elle ne pouvait pas résister à la tentation de gouter à quelque chose. Elle soupira et regarda la carte qui était posé devant elle, tellement de choix, plus qu’elle n’en avait eu de toute sa vie. Forcément, elle n’avait eu toujours qu’un seul choix, manger ce qu’on lui donnait, ou ne rien manger du tout. Assise, elle observait les gens autour d’elle, elle n’en avait jamais vu autant réuni dans un même lieu. A l’hôpital, elle n’avait même pas vu les autres pensionnaires, comme si il ne fallait pas qu’il la voit. La jeune serveuse prés d’elle, allait sans doute prendre sa commande, elle replongea son nez dans la carte
- "Café…. Un café, s’il vous plait" murmura-t-elle dans un petit sourire.









Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 30 Déc 2012 - 8:36

 
    















Amies pour la vie ?


La journée avait été longue, la tempête faisait rage et nombre d'habitués étaient venus se réfugier ici avant de repartir vers leur demeure, ils s'offraient une parenthèses chaleureuse avant d'affronter le froid, le vent et la pluie qui se disputaient le territoire extérieur sans se soucier des dommages collatéraux. Un arbre y avait déjà perdu une branche, égarée dans la cour d'une habitation, les clôtures et volets grinçaient à chaque souffle de vent et nombres de parapluies avaient volé devant les fenêtres ce jour là. C'était un temps d'apocalypse et il régnait sur la ville une sensation irréelle, comme si tout allait changer...Ou se terminer, allez savoir.

Ruby était étrange ce jour là, elle se sentait étrange en tout cas, elle avait su qui entrerait par la porte avant même qu'elle ne s'ouvre et ce toute la journée, sans comprendre comment elle le savait. Certes ce n'est pas un don très utile, prédire la clochette d'ouverture de porte et savoir qui serait derrière, mais c'est assez étrange tout de même.

Par ailleurs les odeurs de al cuisine de Granny ne lui avaient jamais parues aussi appétissantes et puissantes, tellement puissantes qu'il lui semblait parfois les voir, comme de minces fumerolles colorées....Le mot fumerolles existait-il seulement ? Ce qu'elle était en train de penser, d'imaginer, avait-il seulement le moindre début de semblant de sens ? Probablement pas, il fallait être réaliste.

Mais là elle savait qu'on allait ouvrir la porte mais elle ignorait qui passerait le seuil. Elle tourna la tête pour voir arriver une très jolie jeune femme brune, trempée jusqu'aux os, l'air un peu hébété , un peu émerveillé, un peu perdu. Non...Totalement perdu en fait. elle s'installa au comptoir et Ruby s'avança vers elle pour prendre sa commande. La jeune femme murmura d'une voix à peine audible et Ruby lui apporta le café demandé ainsi que le châle de Granny pendu près du bar.


Tenez, mettez ça sur vos épaules, vous allez attraper la mort par ce temps....Pardonnez ma question mais....Vous êtes sure que tout va bien ?


Ruby la regardait d'un air inquiet, la jeune femme avait l'air de se réveiller, ou prête à s'évanouir, elle n'aurait su dire, peut être un peu des deux en fait, allez savoir, Ruby n'était pas infirmière.
Cela dit il n'y avait pas besoin d'être infirmière pour voir que la jeune femme était à l'ouest et que ça n'allait pas. Elle décida de se présenter, espérant que cela mettrait la jeune femme assez en confiance pour qu'elle puisse lui parler.

Je ne vous avais encore jamais vu chez Granny, je suis Ruby

La jeune femme en face d'elle sentait l’hôpital, elle semblait désemparé et déterminée à la fois, un mélange étrange, mais Ruby avait découvert que dans al vie, contrairement aux films ou aux livres, les émotions les plus contradictoires se mélangeaient avec une facilité déconcertante, comme si plus elles se contredisaient et plus elles se complétaient en même temps.
La jeune femme sentait l’hôpital, mais pourquoi un hôpital laisserait-il sortir une de ses patientes par ce temps sans s'assurer qu'elle serait accompagnée pour rentrer chez elle ? Les médecins étaient-ils devenus aussi insensibles ? A moins que la tempête n'ait fait des blessés et qu'ils aient besoin de lits mais c'était assez peu probable, non ? Ruby n'en savait rien elle n'était jamais malade, mais tout de même un hôpital ne devait pas être plein à craquer en dehors de catastrophes vraiment graves et là ce n'était jamais qu'une petite tempête de rien du tout comme il en arrive souvent malgré tout.










 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 30 Déc 2012 - 15:56

 
    















Une amie, oh oui, alors...


La jeune femme était assise devant le bar, et venait de commander son café d’une façon très timide sans doute. Elle tourna sa tête vers la jeune serveuse et lui fit un petit sourire. Elle était contente d’être dehors, de voir le monde, de découvrir les gens. Elle avait l’impression d’avoir toujours voulu faire ça. Bien sûr, elle l’avait toujours voulu, mais c’était une sensation différente, que même si elle avait vécu normalement, elle aurait quand même voulu voir le monde. La jeune serveuse revint avec son café, elle posa ses deux mains de chaque côté de la tasse. La chaleur du breuvage réchauffa ses mains, et la jeune femme se sentit mieux. Elle soupira d’aise et leva les yeux vers le fond du bar, où était rassemblé les verres et bouteilles qui pouvaient être servit aux clients. Soudain, un châle se posa sur ses épaules, c’était bien sûr la jeune serveuse, qui lui prêter un vêtement. Il est vrai que ce n’était pas un temps à sortir aussi peu vêtue qu’elle n’était. Heureusement, elle ne portait pas de blouse d’hôpital, sinon cela aurait soulevé bon nombre de questions.

- Merci ! fit la jeune femme en ferma le châle plus devant elle.
Elle fit un sourire à la jeune serveuse, et porta la tasse à sa bouche pour gouter, peut-être, et même sans doute, pour la première fois, un café. Il était chaud, et le gout était plutôt amer, mais pas désagréable. Il avait aussi une légère touche sucrée. La jeune serveuse se présenta alors, elle se nommait Ruby. Et la jeune femme allait donner aussi son nom pour se présenter. Elle réalisa, soudain, qu’elle ne connaissait pas son véritable nom. Elle devait forcément en avoir un, tout le monde en avait un, dans ce monde, ou même dans un autre. Elle ouvrit la bouche ne sachant pas vraiment quoi dire, mais il fallait qu’elle donne un nom..
- Enchantée Ruby, moi c’est … Mélanie ! fit-elle un peu au hasard, elle ne savait pas qu’elle venait de donner le nom qu’elle avait donné à sa fille dans une autre vie, dans un autre nom. Un monde, une personne qu’elle avait oubliée depuis longtemps. Mais elle savait au fond d’elle, que ce n’était pas son vrai nom. Cependant, elle n’avait pas les moyens de lui donner son vrai nom.

Elle fit un autre sourire et but une gorgée de café.
- Il est très bon ! dit-elle en parlant évidemment du café qui se trouvait devant elle. Les autres clients du bar continuent doucement de consommer leurs boissons, ou nourritures, et parlaient de la vie à Storybrooke. La jeune femme, Mélanie, n’avait jamais participé à ce genre de conversation. Mais elle était contente de les entendre, et de vivre enfin avec les autres gens de la communauté. Tout cela était nouveau pour la jeune Mélanie, elle allait sans doute avoir besoin d’une amie. Ruby, serait-elle la personne toute trouvée pour ça ?
- Que se passe-t-il dans la ville ? Je ne suis pas venue souvent dans le coin ! fit-elle, en explication. Mélanie se demanda si Ruby, n’allait pas la prendre pour une hermite ou un truc dans le genre. Parce qu’elle ne connaissait pas chez Granny, elle n’était jamais venue en ville pour la visiter, et ne savait pas ce qu’on pouvait y trouver, ni ce qui s’y passé. Elle était vraiment perdue dans ce nouveau monde. Même si elle n’avait connu qu’un seul monde, celui de l’hôpital.









Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Ven 4 Jan 2013 - 17:11

 
    















Amies pour la vie ?


Elle ne connaissait pas bien la ville semblait-il, Ruby sourit quand elle se présenta, Mélanie c'était un joli prénom même si le temps d'hésitation était étrange, généralement donner son prénom ne demande pas de réflexion.Mais sans doute ses sens de loups qui lui revenaient depuis peu lui jouaient-ils des tours, elle devait se ré-habituer à eux, à la louve en elle, à son passé, cette histoire ancienne qu'elle retrouvait avec un plaisir mêlé de regrets divers. Regrets d'avoir tué l'homme qu'elle aimait, elle comprenait mieux cette culpabilité qui avait plané sur elle toute sa vie, du moins lui semblait-il, qui hantait ses souvenirs factices et ses nuits depuis son arrivée à StoryBrooke, 28 ans avant, 28 ans qu'elle avait passé à ne pas vieillir d'un poil, à revivre éternellement la même année sans se souvenir de la précédente. Etrange sort que celui là, étrange malédiction que celle-là. Peu à peu au fil des conversations des cafés servis et des moments de silence elle se rappelait, comme si sa vie factice était un rêve qui s'effiloche au petit jour, elle se rappelait Granny, la cape rouge, la louve, son amant...Elle se rappelait et elle aurait voulu ne pas y croire mais cela semblait si réel.

En ville ? En ce moment ? Vous savez en hiver c'est généralement calme, il ne se passe pas grand chose. Il faudrait qu'on organise quelque chose, une année, pour fêter l'hiver, la neige, l'année nouvelle....Enfin, tout ce qu'on oublie un peu parfois tant les journées sont courtes pour tout faire.

Un léger sourire vint ponctuer la phrase de Ruby, elle rêvait soudain de retrouver la louve en elle pour une nuit passée au clair de lune à profiter du froid et de la beauté de la forêt. Elle secoua al tête pour chasser ces pensées étranges et totalement déplacées, voilà qu'elle devenait folle, il ne manquait plus que cela.


Pardonnez ma question si elle est trop indiscrète mais....Vous allez bien ? Je veux dire...vous êtes un peu pâlotte, et....Enfin je voulais être sure que tout allait bien.

Ruby hésitait, elle n'allait quand même pas dire à cette dame, semblant au demeurant charmante, qu'elle était en fait un loup garou ou quelque chose dans ce genre et qu'elle sentait sur elle l'odeur d'un hôpital. D'une part elle n'était sans doute pas un loup garou, de telles choses n'existaient pas, pas plus que des capes rouges qui protègent des loups pas plus que des chaumières au milieu des bois où elle aurait grandi avec sa grand-mère....C'était idiot et si sa vie semblait s'effacer au profit de ces élucubrations ce n'était que l'effet de la fatigue,elle irait mieux demain.
A nouveau Ruby secoua ses longs cheveux noirs ornés de rouge pour chasser ces idées étranges de son esprit, reportant un regard concerné et un sourire aimable sur Mélanie en face d'elle.









 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Sam 5 Jan 2013 - 19:59

 
    















Je vais trés bien, merci


Heureusement, Ruby ne semblait pas avoir remarqué l’hésitation de la jeune femme, ou alors elle ne le fit pas remarquer à l’ancienne internée. Mélanie aurait bien était incapable d’expliquer la chose, et surtout, elle ne voulait pas retourner à l’hôpital. Dans sa cellule trop blanche, avec tous ces gens qui pensaient en savoir plus qu’elle sur sa santé, et la raison de sa présence en ces lieux. Mais aujourd’hui, elle était libre et c’est tout ce qui comptait. Elle but une autre gorgée de café, le gout était le même, mais elle commençait à s’y faire, et c’était peut-être un peu mieux. La jeune serveuse répondit à sa question, sur ce qui se passait en ville, soit pas grand-chose apparemment. En parlant de ce que la ville pouvait organiser pour cette nouvelle année. Mélanie, avait bien envie d’aider pour l’organisation, mais elle ne savait pas encore si elle avait vraiment sa place dans cette communauté. Après tout, elle n’avait ni maison, ni nom, ni aucune connaissance.

- Oui, les journées sont courtes ! commenta la jeune femme.
Bien que Mélanie, avait trouvé les jours super-longues, enfermée dans sa cellule, vingt quatre heures sur vingt quatre. On pouvait dire que la jeune femme avait eu le temps de voir les choses arrivaient, de voir lentement les choses se passaient. Elle soupira et fit un petit sourire, avant de tourner la tête, pour ne plus croiser le regard de Ruby. Elle but une autre gorgée de café, et réalisa qu’elle n’avait rien pour payer sa boisson.

La serveuse lui demanda si elle allait bien, est-ce que cela se voyait tant que ça qu’elle sortait tout juste de l’hôpital.
- Oui, Oui, ça va très bien ! répondit-elle en répondant au sourire aimable de Ruby.
Comment pourrait-elle dire à cette jeune femme qu’elle n’avait pas de quoi payer ce qu’elle venait de lui servir. Mélanie regardait sa tasse d’un air un peu désespéré. Sortir de l’asile était une première étape, mais maintenant elle savait que ce n’était pas tout. Il faudrait un toit sur sa tête, il lui faudrait un nom, des amis. Mais elle n’avait rien de tout ça, non elle était seule au monde. La jeune femme soupira et tourna sa tête, vers la serveuse, elle avait sans doute un air désespéré mais tant pis.

- Je dois vous faire un aveu… commença-t-elle timidement, elle ne savait pas trop comment annoncé, qu’elle était entrain de les voler… Je… Je n’ai pas d’argent pour payer le café ! avoua-t-elle dans une petite voix en baissant la tête pour regarder le bois du bar.
Elle ne savait pas du tout, comment la jeune serveuse allait réagir à sa remarque, est-ce qu’elle allait devoir faire la vaisselle pour payer sa consommation, ou est-ce qu’elle allait la mettre dehors dans le froid et la tempête. Mélanie leva la tête vers Ruby, inquiète de sa réaction, elle croisa son regard, mais n’osa pas la fixer. Elle serra contre elle, le châle que la jeune femme lui avait prêté quelques instants plus tôt.









Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Sam 12 Jan 2013 - 12:44

 
    















Amies pour la vie ?



Pas d'argent pour payer un café, Ruby fronça des sourcils intrigués puis sourit à la jeune femme pour la rassurer.


Vous avez laissé votre porte-monnaie chez vous ? Si ce n'est que ça on vous fait confiance pour revenir nous payer après être passée le prendre.

Elle-même pouvait parfois se montrer très tête en l'air et oublier son argent lui arrivait souvent, surtout quand elle allait faire les courses et savait donc qu'elle en aurait besoin. Elle n'allait tout de même pas déranger le shérif pour un petit café de rien du tout et puis al jeune femme ne ressemblait pas vraiment à une grande voleuse, loin de là. Elle était étrange cela dit, intrigante aussi, elle semblait perdue et émerveillée et craintive en même temps, un mélange détonant. Mais rien qui ne soit inquiétant pour Ruby.

Ruby alla servir d’autres clients avec son habituel sourire, laissant à Mélanie le temps de réfléchir à sa réponse et revint rapidement, trouvant malgré tout que la jeune fille manquait de couleurs et n'était pas assez habillée pour le temps qu'il faisait. Elle avait hésité un moment et puis finalement elle avait ajouté avec un sourire aimable, presque complice :


Vous savez....Enfin....si vous avez besoin d'aide vous pouvez compter sur moi....

Je sais qu'on ne se connait pas mais....Vous semblez un peu perdue et même un peu effrayée peut être et....Je sens que je peux vous faire confiance, que vous avez besoin d'aide...

Ruby n'avait pas pour habitude de faire facilement confiance, du moins pas au point de proposer son aide, pas sur un coup de tête, une sensation, un instinct. Elle n'était pas méfiante de nature mais savait toutefois que la confiance ne pouvait être accordée à n'importe qui dans n'importe quelle mesure, et proposer son aide à des inconnues n'était pas spécialement dans ses habitudes, sauf si l'on comptait le fait qu'elle aidait les vieilles dames à charger leurs courses ou à traverser la rue.

Elle ne comprenait pas bien pourquoi elle se sentait si proche de cette Mélanie, pourquoi il lui semblait important de l'aider, pourquoi elle sentait, confusément, que Mélanie était une jeune femme bien, avec tout ce que cela impliquait de bonté de gentillesse de douceur qu'elle ne pouvait pas avoir discerné durant cette simple conversation.

Décidément elle perdait la tête, ces histoires de loup, de chaumière, de Blanche Neige qui serait en fait l'institutrice de StoryBrooke et maintenant cette Mélanie qu'elle devait aider sans savoir ni pourquoi ni comment ni d'où elle sortait....Il faudrait qu'elle passe voir Archie un de ces jours pour mieux comprendre ce qui se passait dans son esprit.

Toutefois elle avait proposé son aide, elle n'allait certainement pas revenir là dessus et elle attendait la réponse de Belle tout en nettoyant le plan de travail derrière le comptoir, face à elle, pour ne pas la fixer et la mettre mal à l'aise. Faire al vaisselle ou le ménage l'avait toujours aidé à réfléchir à organiser ses pensées mais là tout ce qui lui venait en tête était lié à cette hypothétique autre vie qu'elle aurait connu autrefois, dans un temps à la fois lointain et récent. C'était étrange, vraiment.







[/quote]


 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 13 Jan 2013 - 16:50

 
    















Je vais trés bien, merci



Mélanie serrait le châle autour d’elle, et releva la tête vers la jeune femme, cette dernière était entrain de fronça les sourcils. Elle semblait surprise par cette histoire, sans doute est-ce rare que les gens n’aient pas de quoi payer leurs consommations. Mais un sourire vient se poser sur son visage, et cela rassura l’ancienne recluse qui s’entendait à autre chose. Elle fit un rapide sourire en réponse à celui de la serveuse, et but une autre gorgée de café. Elle soupira et écouta les questions de la jeune femme. Elle n’avait pas oublié son porte-monnaie, pour la simple et bonne raison, qu’elle n’avait pas de porte-monnaie, ni même d’argent. Mais Mélanie savait que dés qu’elle en aurait l’occasion, elle ferait tout pour payer dés qu’elle le pourrait.

« Je n’ai pas d’argent, ni de porte-monnaie » fit-elle d’une petite voix en la regardant partir s’occuper des autres clients du bar. La jeune Mélanie ne connaissait pas la moitié des boissons que les autres clients commandés et elle se dit qu’elle prendrait sans doute le temps de revenir les gouter. Une fois, qu’elle aura trouvé de quoi payer, ce qui n’était sans doute pas gagné. Elle commençait à comprendre le monde. On trouvait un travail, puis on gagnait de l’argent, avec cet argent ont payé des choses dont on avait besoin. Mais voilà est-ce que sans identité, sans savoir faire, sans avoir été à l’école, est-ce qu’on pouvait trouver un travail ?

Finalement, la jeune serveuse revint vers elle, et lui dit qu’elle pouvait compter sur elle, en cas de souci. Mais Mélanie ne doutait pas de l’aide que pouvait lui apporter la serveuse, ni même de la confiance qu’elle pouvait placer en elle. Mais elle aurait aimé pouvoir y arriver seule, pouvoir trouver amis, travail, et toit. Toute seule comme une grande ! Cependant elle ne pouvait pas nier qu’elle avait effectivement besoin d’aider, qu’elle était effrayée et perdue dans ce nouveau monde qui s’ouvrait devant elle, et dont elle ne connaissait aucune règle.

« Je…. Viens d’arriver…. Et je connais personne dans cette ville » expliqua-t-elle à la serveuse qui nettoyait maintenant son comptoir. Elle ne pouvait pas vraiment lui expliquer qu’elle venait de s’échapper de l’asile et qu’elle ne savait pas du tout dans quel monde, elle mettait les pieds. Et tout cela l’effrayer beaucoup, mais peut-être que sa soif d’aventure et de liberté étaient plus grands encore. C’est ce qu’elle avait pensé en suivant Cassandra, mais maintenant le monde était grand.

Dans sa cellule, le monde lui avait toujours paru petit, il n’y avait pas grand-chose à vivre, comme situations, aventures. Mais aussi comme sentiments et émotions. Dans sa cage, elle n’avait pas eu éprouvé autant de sentiments et d’émotions. Et qu’aujourd’hui, elle devait faire face à de nombreux sentiments dont certains étaient contradictoires.
« Je vous remercie beaucoup de l’aide que vous pourrez m’apporter » répondit-elle dans un sourire. N sachant pas très bien ce qu’elle pourrait lui demander. Elle ne pouvait pas lui demander de l’argent, ni même un toit sur la tête. Mais peut-être qu’elle pourrait avoir des pistes pour un futur travail.
« Peut-être que tu pourrais savoir où je peux trouver un emploi ? » demanda la jeune femme dans un petite sourire à la fois timide et inquiet mais aussi excitée et impatiente de vivre dans ce monde. Elle avait envie de savoir ce que c’était de vivre dans cet endroit.









Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 20 Jan 2013 - 9:38

 
    















Amies pour la vie ?


Pas d'argent pas de porte monnaie, elle venait d'arriver mais ne semblait pas avoir de valises avec elle, Ruby commençait à trouver la jeune femme très étrange, voire très très très étrange en fait en y réfléchissant bien. Elle sourit néanmoins, elle ne semblait ni dangereuse ni méchante, loin de là, juste totalement perdue.

Un emploi ? Et bien....Granny peut sans doute vous embaucher quelques temps, pour vous aider à trouver autre chose, de plus en accord avec vos envies et vos gouts peut être. Vous avez un endroit où dormir ? Vous ne semblez pas avoir de bagages avec vous et....enfin pardonnez ma question mais...Vous êtes sure que tout va bien ? Parce qu'il est assez rare de voir des gens arriver en ville sans argent ni bagage et chercher un emploi.....
Ce n'était pas agressif mais c'était peut être un peu indiscret comme question....Mais Mélanie ne pouvait décemment rester plus d'une journée sans se rendre compte que ne pas avoir de vêtements de toit ou d'argent allait se montrer fortement handicapant. D'autant qu'elle ne semblait pas du genre à vivre sous les ponts, du moins ce n'était pas son habitude semblait-il. Ruby l'observait, intriguée, inquiète pour cette jeune femme qu'elle connaissait à peine, désireuse de l'aider à s'en sortir.

Granny pourrait l'embaucher, elle en avait les moyens, au moins pendant un mois ou deux le temps qu'elle trouve autre chose, elle pouvait aussi dormir chez elles, le salon était fort sympathique et elle faisait al même taille que Ruby qui pourrait donc lui prêter des vêtements. Mais ce n'était pas vraiment une solution pérenne, juste le temps de comprendre ce qu'il en était ou de faire évoluer les choses.

Nous étions en plein hiver, la neige n'allait pas tarder à montrer le bout de son nez et les températures extérieures étaient négatives la nuit, on ne pouvait, décemment, pas laisser une jeune femme à la rue par un tel temps. Mais d'où venait-elle ? Pourquoi cette odeur d’hôpital mais pas de blouse blanche ? Elle n'était pas docteur, elle aurait eu un métier et de l'argent si tel était le cas, alors quoi ? Comment pouvait-on arriver en ville sans argent ni biens ? En y repensant elle avait semblé hésiter pour donner son nom.....Une amnésie ? Mais pourquoi ne pas rester à l’hôpital en ce cas ? On devait prendre soin d'elle là bas et elle y était au chaud...Non ce n'était pas logique, ce devait être autre chose, mais quoi ? Comment l'aider sans comprendre ?
Ruby réfléchissait en attendant la réponse de Mélanie, essayant de comprendre sans vraiment y arriver, c'était pour ça qu'elle était serveuse et pas détective privée, elle n'était pas bête mais son esprit de déduction était loin de celui du célèbre Sherlock Holmes, très loin même, elle partait toujours du principe que les gens étaient foncièrement bons, ce qui n'était pas toujours vrai au demeurant et avait donc du mal à démêler les histoires complexes où les sentiments sombres de certains prenaient une place importante.









 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Sam 9 Fév 2013 - 17:36

 
    















Je ne sais pas qui je suis



Mélanie se demandait si elle pouvait faire confiance à la jeune serveuse. Elle semblait gentille et lui proposait de nombreuses choses qui pourraient lui rendre la vie plus simple. Surtout que ces dernières années n'ont pas vraiment été de tout repos. Mais l'ancienne recluse avait toujours entendu le silence, et vu que du blanc. Aujourd'hui, le monde chantait, et avait de nombreuses couleurs. Mais pourtant au fond d'elle, quelque chose la retenait de faire totalement confiance aux autres. Alors qu'elle avait déjà vu un enfer, est-ce qu'il pouvait y avoir pire que ce qu'elle avait vécu. Mais Ruby ne semblait pas être la personne qui lui ferait vivre un nouvel et autre enfer.

La jeune serveuse lui offrait donc un emploi et un toit sur la tête. Mélanie voulait accepter de toute façon, elle n'avait pas envie de vivre dehors. Bien qu'il y avait encore de nombreuses choses à voir et à toucher.
"Merci beaucoup de votre aide, je serais ..... heureuse de pouvoir faire quelque chose pour avancer, et pouvoir dormir au chaud" répondit la jeune femme en regardant dehors la tempête qui continuait à faire rage avec sa pluie battante et ses vents forts.

"Je viens de sortir de l'hôpital après y avoir passé beaucoup de temps, et je n'avais rien avec moi. Je me souviens de rien! Je ne sais pas qui je suis" avoua-t-elle tout bas, le nez dans sa tasse désormais vide de café. Le breuvage noir avait bon gout, mais c'était fini. Elle ne savait pas si elle avait bien fait d'en parler avec Ruby. Mais la jeune serveuse était des plus gentille, et quelque part, Mélanie avait envie de faire confiance à quelqu'un pour la première fois de sa vie.

Bien sûr, il y avait eu Cassandra, mais ce n'était pas pareil, elle n'avait pas pris un grand risque en suivant la jeune femme. Si elle n'avait été ce qu'elle avait dit, le seul truc qui aurait pu arriver, c'est de retourner dans sa cellule. Maintenant, qu'elle en était sortie, qu'elle avait gouté à un café, qu'elle avait parlé à des gens, qu'elle avait marché dehors, sous une pluie battante certes, mais dehors. Comment maintenant pourrait-elle retourner dans sa cellule, sans pouvoir faire toutes ses choses de nouveau, et encore d'autres.

Non, elle ne pourrait pas y retourner, c'est pourquoi parler à Ruby de tout cela était un pas trés important pour Mélanie. Et que ce monde lui faisait aussi un peu peur, elle avait besoin d'une épaule pour pleurer quand ça n'irait pas. D'avoir une main pour l'aider à avancer ou à se relever si elle tombait. Mais aussi d'une présence pour poser des questions, et d'une oreille pour l'écouter parler. Est-ce que Ruby pourrait prendre un de ses rôles, et le quel. Mélanie se tourna vers elle et fit un petit sourire. Elle hocha doucement la tête et tendit sa tasse, comme une enfant qui quémandait de la nourriture. En même temps, elle savait qu'elle ne pourrait pas payer un autre café, vu qu'elle n'avait de quoi payer le premier.

"Je vais quand même aller faire un tour dehors, dés que la tempête sera passée, je voudrais connaître la ville, et je reviendrais peut-être ce soir!" dit la jeune femme en reposant sa tasse devant elle, renonçant finalement à son nouveau café. Cela lui aurait sans doute fait du bien pour se réchauffer, mais elle ne voulait tout de même pas abuser de la patiente et de la gentillesse de la jeune serveuse. Elle n'avait pas besoin d'en faire autant pour elle.










Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Mar 12 Fév 2013 - 20:15

 
    

[quote="Ruby"]














Amies pour la vie ?

L'hopital, cela confirmait l'impression que Ruby avait eu, cette odeur. Mais c'était étrange qu'on la laisse sortir sans lui donner un endroit où aller, de quoi survivre, surtout en cette saison où dormir sous un pont n'était pas vraiment une idée envisageable. Ruby haussa des sourcils étonnés

Ils vous ont laissée sortir seule, sans le sou, sans savoir qui vous étiez ? Ils sont vraiment incompétents dans cet hôpital !


Une chance pour elle Ruby n'était jamais malade, elle avait une constitution de fer. Sa grand-mère aussi malgré son âge et donc Ruby n'avait jamais mis les pieds dans cet hôpital. Elle avait rencontré les docteurs qui venaient souvent au Granny boire un café le matin, surtout le blondinet un peu arrogant qui la draguait, sans grand succès jusqu'ici, l'arrogance n'était pas vraiment ce qui séduisait Ruby. Sauf si elle allait de pair avec une moto, des tatouages et un look de bad boy qui faisait blêmir Granny, là toute de suite c'était carrément excitant, bien sur. Mais un médecin arrogant c'était presque un pléonasme, aucun intérêt, quitte à faire dans le gentil et mignon autant en prendre un impressionnable qui s'extasiera devant chacun de ses gestes, c'était plus agréable.
Ruby était perdue dans cette image et encore un peu choquée qu'on ait laisée la jeune femme sortir ainsi et nev it pas de suite la tasse tendue mais elle se reprit, secoua la tête faisant voler ses longs cheveux et chassant les idées connexes et perturbatrices pour sourire à la jeune femme

Premièrement il est hors de question que je vous laisse sortir d'ici...Pas dans cette tenue en tout cas, nous devons faire la même taille, dès que Granny sera là je vous emmène à l'intérieur et on regardera si je ne peux pas vous prêter quelques habits chauds.


Tout en parlant elle fit un clin d'oeil à la jeune femme, ne manquant pas de remarquer qu'elle avait semblé effrayée à la première partie de sa phrase ce qui ne l'étonna guère, si les médecins étaient si incompétents qu'ils la laissaient sortir sans rien elle ne devait guère avoir envie de les revoir. L'amnésie, ce devait être terrible de n'avoir aucun souvenir, de ne pas savoir qui l'on est, qui l'on aime....Ruby soupira légèrement à cette idée et lui servit une deuxième tasse de café, laissant la cafetière, où demeurait de quoi remplir une tasse, près d'elle.

Servez-vous, il fait froid en ce moment même à l’intérieur, le café réchauffe le corps et le cœur, même si je suis plus adepte des chocolats chauds, avec de la chantilly dessus pour faire une moustache

Un sourire enfantin et complice vint de nouveau éclairer le visage de Ruby tandis qu'elle délaissait al jeune femme avec un regard d'excuse pour aller servir d'autres clients, une autre cafetière, pleine celle-là, à la main tandis qu'une troisième se remplissait tranquillement derrière le bar.











 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Jeu 28 Fév 2013 - 23:55

 
    















J'apprendrais tout de ce monde!



Belle ne savait pas très bien ce qu'elle devait dire ou ne pas dire dans cette situation. Elle savait qu'elle ne pouvait pas dire à tout le monde ce qui s'était passé à l'hôpital. Mais elle n'avait pas vraiment envie d'être seule dans cette épreuve, mais à qui pouvait-elle se confier? A Ruby? A quelqu'un d'autre? Elle tourna sa tête vers la porte, et se demanda si quelqu'un l'attendait là dehors, si il y avait quelqu'un qui se soucier d'elle, et pourquoi il n'était pas venu la chercher à l'hôpital. Elle n'avait peut-être personne. Elle fit un maigre sourire pour remercier la jeune serveuse de sa dévotion envers elle. De sa sollicitude face à l'attitude de l'hôpital. Même si l'hôpital n'avait pas laissé sortir la jeune femme, bien au contraire, elle n'avait pas non plus à la garder enfermé. Maintenant, qu'elle était dehors depuis quelques heures, elle comprenait que sa place n'avait jamais été dans cette cellule, alors pourquoi y était-elle? Est-ce qu'elle aurait un jour, la réponse à cette question? Qui pourrait la lui donner? Mélanie répondit au clin d'œil de Ruby par un sourire un peu plus grand, il y avait vraiment des gens gentils, et un vêtement de plus ne serait pas du luxe quand elle sortirait pour marcher dans la ville de Storybrooke, un nouveau monde à explorer.

Ruby servit une autres tasse de café, que la jeune Mélanie sirota pendant que la serveuse faisait le tour des tables pour resservir un café à tous les clients qui en voulaient d'autres. L'ancienne recluse ne savait que faire dans cette situation. Mais elle était là, à boire un café, entouré de plein de monde, des hommes, des femmes, des enfants, des jeunes, et des moins jeunes, et c'était un moment magique, un moment inoubliable. Elle se mit à rêver à tout ce qu'elle pourrait accomplir dans ce monde, quand elle en aurait compris les règles. Mais elle ne savait pas encore qui allait lui enseigner les règles, peut-être Ruby, à moins que Cassandra ait un peu de temps pour elle. Bien qu'elle en avait peut-être déjà eu beaucoup de la jeune femme. Elle lui avait donné un nom, et le moyen d'être libre. Elle ne savait pas encore très bien comment la remercier pour tout ce qu'elle avait fait. Mélanie était assis dans ce bar, grâce à cette jeune femme. Elle termina son café, mais n'en reprit pas d'autres, et se promit que la prochaine qu'elle viendrait dans le Granny, elle prendrait un chocolat chaud avec pleins de chantilly. Elle voulait gouter à tout, et plein de choses. Elle voulait simplement vivre une belle et heureuse vie. Il y avait sans doute beaucoup de chemins à parcourir. Trouver un emploi, un toit au dessus de sa tête, de quoi s'habiller, de quoi manger, et de quoi payer tout ça.

Elle sentait au fond d'elle, que les choses ne pourraient aller que mieux. Elle avait été enfermée dans une cellule depuis aussi longtemps, qu'elle se souvenait, il ne pourrait sans doute rien n'y avoir de pire que ça, n'est-ce-pas?
"Merci pour tout ça, Ruby" fit-elle en se tournant vers la jeune serveuse. Maintenant elle se sentait plus détendue, comme si elle ne sentait plus en territoire ennemi, mais plutôt amical. Ruby avait su gagner sa confiance et son amitié. Elle avait envie de partager tout un tas de choses avec elle. Mais elle aurait le temps, maintenant qu'elle était libre. Elle se retourna vers le bar, impatiente de voir Granny arrivait pour se retrouver un peu seule avec Ruby, pouvoir discuter un peu toutes les deux, trouver une veste plus chaude, et partir à la conquête du monde. Qui sait, peut-être qu'au détour d'une rue, elle retrouverait un amour perdu.











Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Mar 5 Mar 2013 - 19:00

 
    

Je passe à la première personne, finalement ça me convient mieux, si ça t'embête dis-le moi je transposerais Smile














Amies pour la vie ?

Granny arriva peu après, tandis que je servais des cafés à quelques habitués, discutant de sa femme avec l'un de son fils avec l'autre. Ils venaient chaque jour matin et soir en allant au travail et en revenant. Ce café, cette discussion sans importance, c'était leur sas de décompression entre le travail et la maison, c'était un instant, bref mais essentiel de leur journée, où personne ne leur demandait d'être à la hauteur, de réussir dans quoique ce soit, ils n'avaient qu'à s'asseoir et profiter de l'instant. Je comprenais cela, mon moment de respiration c'était le bain que je m'offrais souvent le soir après avoir fermé le café. Une salle de bain embuée, de la musique dans les oreilles ou un bon livre, des sels de bains, un masque sur les cheveux. C'était un instant purement et totalement dédié à moi, à mon plaisir. Un instant où le monde n'importait plus. Bien plus qu'un café et un endroit chauffé c'est cela que nous offrions aux travailleurs, pas une tarte au citron meringuée à tomber par terre, pas un chocolat chaud à se damner, non, une parenthèse dans une vie trop remplie.

Et pour Mélanie nous étions aussi cela, une parenthèse, un sas entre l'hopital et le monde extérieur, monde extérieur qui semblait lointain dans ses souvenirs à en croire son regard ébahi sur tout et sur tous. Je pris une minute pour expliquer la situation à Granny, lui laissant le soin de garder le café, je saluai les habitués d'un sourire et d'un signe de la main et j'allais retrouver Mélanie au comptoir

Voilà ! Granny s'occupe de tout, viens ! On va te trouver un manteau !


Je la précédais dans les escaliers qui séparaient le café de notre habitation. Au premier étage les chambres d'hôtes, au second d'autres chambres d'hôtes et enfin au dernier étage notre chez nous, un petit appartement, coquet, discret, à l'image de Granny. Une cuisine minimaliste, quand nous voulions cuisiner vraiment nous allions en bas, une salle à manger petite et décorée sobrement, un salon qui prenait la moitié de l'appartement avec un grand canapé ou Granny et moi regardons souvent la télévision le soir, et une grande bibliothèque, surtout les livres de Granny, je lis moins qu'elle, je partage mon temps avec plus de loisirs. Enfin sa chambre et la mienne. J'aime à passer le seuil de cette chambre car c'est comme si je changeais d'univers. La maison est à Granny, elle est à son image, sobre, discrète, elle ressemble à un appartement de grand-mère. Ma chambre est colorée, vive, les meubles ne sont pas en bois et anciens mais modernes en métal et verre, la chambre me ressemble. Et comme Granny et moi cohabitons avec nos différences, ma chambre et le reste de la maison parviennent à cohabiter, tant que mon bordel n'en déborde pas, comme dit Granny qui frise parfois la maniaquerie. Moi je suis ordonnée....a ma façon...Disons que je sais me retrouver dans mon bordel. Par exemple je sais que mon manteau rouge que j'adore est sur le clic clac sous les draps que je dois encore plier et pas sur le porte manteau. D'ailleurs quand Granny me force à ranger je met un temps fou à retrouver mes affaires après. Et puis cela me donne l'impression d'une chambre vide, pas habitée, je n'aime pas vraiment cela, mon bordel me ressemble, il est vivant, expressif, exubérant et joyeux.

Ma chambre donc, c'est un peu en vrac hein mais on s'y fait ! Donc il te faut, impérativement, un manteau, et puis des gants et....


J'observe ses chaussures un instant

et des chaussures chaudes et imperméables si tu dois marcher dans la neige.


Tout en parlant je fais vaguement semblant de ranger deux ou trois choses, je referme le panier de linge sale, remet une peluche sur le lit d'où elle était tombée, remet droit sur ma table de nuit le livre que je lis actuellement, la forêt d'Iscambe, un livre que j'ai déjà lu mais que j'aime beaucoup, le récit d'un voyage initiatique, je le relis souvent, surtout quand je me sens évoluer, changer et en ce moment ces rêves, ces sensations, je me sens différente. C'est tout naturellement que j'ai repris ce livre pour le relire à nouveau.

Cela fait ma chambre ressemble toujours à un souk du Caire ou à la caverne d'Ali Baba mais avec moins d'or mais qu'importe, je me dirige vers le placard pour voir ce que je peux prêter à Mélanie. Un manteau à capuche bleu-vert, ça ira bien avec son regard, mieux que le rouge que je porte toujours quant à moi. Et puis je dois bien avoir des bottes dans un coin. Je sors les gants tout en me demandant où sont rangées les chaussures de montagne qui iraient très bien pour se promener dans la neige.

Tiens, essaye le manteau et....


J'attrape un pull épais en laine et le lui tend, je jette ensuite les gants sur le lit et me souvient où sont les chaussures, en haut de l'armoire dans le carton des habits que je n'utilise pas en ce moment. Je m'étire donc, sur la pointe des pieds, pour l'attraper, manquant de me le renverser sur la tête et le pose au sol avant de fouiller dedans. Il y a cet horrible pull qu'on m'a offert à Noel, une abomination, un cadeau de la grand tante de je ne sais plus trop quel coté, que je n'ai jamais vu mais qui m'offre un pull tous les ans à Noel et une robe, tout aussi affreuse, tous les ans à mon anniversaire. De mon coté je lui écris une lettre de remerciement avec une photo de moi dans l'abomination reçue et tout le monde est content...Elle, les hérissons qui se font un nid dans le pull que je leur laisse, les mites qui dégustent les robes et moi parce que je ne suis pas obligée de garder les cadeaux au cas où elle se montrerait. Le dernier pull en date n'a pas encore servi d'abri à hérisson, il est vert caca d'oie avec un renne au nez rouge dessus et un paysage montagneux dessiné par un enfant dans le fond, une abomination qui a failli faire mourir de rire Granny quand j'ai ouvert, précautionneusement et avec des craintes largement justifiées, le cadeau de ma grand tante.
Je pose le pull de coté et continue de fouiner, pour finalement extirper la paire de chaussures du lot. Fort heureusement j'avais été prévoyante, j'ai attaché les chaussures ensemble par leurs lacets avant de les enfouir sous une tonne de fringues immettables. Je tend les chaussures à Mélanie avec un sourire.
J'espère qu'on fait la même pointure.










 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 10 Mar 2013 - 22:40

 
    















J'aimerais lire un livre



Finalement Granny arriva et Mélaine pu suivre Ruby dans leur modeste demeure. Elles montèrent plusieurs étages derrière la serveuse, parce que de toute façon, elle ne connaissait pas les lieux. La jeune ancienne internée de l'asile ne connaissait rien à ce que doit être une maison ou un appartement. Mais en entrant dans celui de Ruby et sa grand-mère, elle se trouva dans une petite demeure, qui lui parut fort accueillant. Il y avait une petite cuisine, une salle à manger, où trônait une table, et des chaises l'entourant. Mélanie se dit que les gens devaient s'asseoir autour de la table, pour manger, mais sans doute faire tout un tas d'autres activités. La jeune femme avait hâte de vivre un tel moment avec sa famille, ses amis, mais elle sourit palment en pensant qu'elle n'avait peut-être rien de tout ça. Peut-être n'avait-elle pas de famille? Mais elle se ferait des amis pensa-t-elle en levant les yeux vers Ruby. La première d'une longue liste, la seconde si on comptait Cassandra. Mélanie découvrit un salon, avec un grand canapé, et un étrange appareil, avec un écran noir. La jeune femme se demandait à quoi cela pouvait-il bien servir. Mais sans le vouloir, elle regarda les livres, et laissa ses doigts courir le long des rayonnages. Mélanie vit que Ruby se dirigeait déjà vers une autre pièce de la maison, pour ne pas la perdre, elle la suivit en courant, non sans un certain regret de ne pas regarder les livres plus longtemps.

La chambre de Ruby, était fait de meuble en métal et en verre, donc certains permettaient à Mélanie de voir son reflet, c'était la première qu'elle voyait à quoi elle pouvait ressembler. Elle se retourna et se trouva face à un miroir. Elle était de petite taille, assez mince, et le jean que Cassandra lui avait prêté la mouler de façon serrait. La jeune femme ne se sentait pas très à l'aise, elle avait toujours porté des blouses d'hôpital, ou des chemises de nuit. Peu de choses avait serré ses jambes de cette façon. Son regard monta vers son ventre et sa poitrine. Elle avait un ventre assez plat et une poitrine de taille correcte, enfin à vrai dire, elle ne savait pas trop ce qui était de taille correcte, mais elle paraissait plus petite que celle de Ruby. Ses yeux continuèrent de détailler et elle arriva à son visage, elle avait un menton plat, avec un petit creux en dessous de la bouche. Une bouche sensuelle avec des lèvres roses. Mélanie sourit pour voir ce que cela faisait, et deux plis apparurent des deux côtés, et ses joues s'arrondirent. Quand à ses yeux, ils étaient d'un couleur qui oscillée entre le bleu et le vert. Savoir à quoi elle ressemblait était déjà un véritable progrès dans sa quête d'identité.

Soudain la voix de Ruby retentit dans la pièce, et Mélanie avait presque oublié la jeune femme, elle leva le regard vers elle, et lui fit un sourire. Elle observa la pièce, c'était vrai que c'était un peu en vrac, mais la jeune femme avait passé tant de temps dans une pièce vide, que ce vrac était extraordinaire pour elle. Il y avait tellement de choses, plus qu'elle n'en avait vu de toute sa vie. Ruby se mit à sortir tout un tas de choses de son armoire, un pull que Mélanie prit entre ses mains, et enfila, en passant la tête dans le gros trou et les bras dans les manches, ça elle savait faire, c'était déjà ça! Elle prit aussi les gants, et mit chaque doigt dans le bon emplacement. Elle mit le manteau également, et se sentait mieux, même si sans doute que tout ça n'était pas nécessaire dans la pièce, car il y faisait bon! Finalement des chaussures apparurent aussi, et Mélanie les mit à ses pieds, sans se tromper de côté, comme c'était arrivé parfois avec les pantoufles de l'hôpital, mais comme ils étaient assez ample, ça ne se voyait pas toujours du premier coup.

"Comment je suis?" demanda-t-elle finalement en levant les bras pour les rabaisser aussitôt. Mélanie se demandait quelle allure, elle pouvait avoir dans cet accoutrement. Peut-être est-elle drôlement habillé, peut-être avait-elle mis quelque chose à l'envers ou pas comme il faut. Mélanie n'avait pas encore l'habitude des choses simples que les gens faisaient sans même y penser. Elle fit un sourire à sa nouvelle amie, et ne savait pas trop comment la remercier de tout ce qu'elle faisait pour elle. Lui offrir un abri, un café, des vêtements. Mélanie ne savait rien du monde, mais elle n'avait pas l'impression que tout le monde agissait de la même manière. Les infirmiers et infirmières qu'elle avait vu à l'hôpital, les médecins qui étaient passés la voir, la dame qui ouvrait la trappe de sa cellule, non aucune de ses personnes ne lui avaient offert et donnait autant. Sauf Cassandra qui lui avait offert la liberté. Mais qu'elle trouvait une personne aussi gentille que Ruby, elle ne savait pas ce qu'il fallait faire pour la remercier pour toutes ses choses.

"Comment je peux te remercier?" finit-elle par demander, après tout, elle ne savait pas alors autant poser la question. Pourtant ne sachant pas si cela se faisait, elle se mit à rougir un peu confuse de sa maladresse. Elle avait tellement de choses à apprendre, mais qui aurait la patience de lui enseigner les choses importantes. Elle pourrait sans doute les lire dans un livre. Depuis qu'elle était enfermé dans sa cellule, elle avait toujours voulu avoir un livre. Une fois, un des infirmier, avait laissé un magazine dans les toilettes. La jeune recluse l'avait pris, et avait passé tellement de temps à lire encore et encore les pages qu'elle avait finit par les connaître par cœur. Jusqu'à ce qu'une femme de ménage le trouve et le jette sans savoir que c'était le seul lien de Mélanie avec le monde extérieur. Elle avait été déçue de ne pas le retrouver après sa douche, car c'était souvent dans ces moments-là que le ménage était fait. Alors un livre, oui elle aimerait bien lire un livre.










Spoiler:
 




Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013
avatar

❥ Messages : 271
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Conte : Red Ridding Hood
∂6 Identité : Red
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Altruiste et généreuse Red cache une fêlure profonde que peu connaissent sous un sourire et un optimisme à toute épreuve, ou presque.
∂6 Âge : 22 ans
∂6 Profession : Serveuse
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Prédéfini
ஐ Avatar : Meghan Ory (mici Goldy)

Voir le profil de l'utilisateur
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 17 Mar 2013 - 17:57

 
    















Amies pour la vie ?

Elle s'habille pendant que je fouine et je souris en la découvrant toute emmitouflée et radieuse, elle ressemble à une enfant le matin de noel, c'est étrange et amusant.

On fait à peu près la même taille tu as de la chance ! Il manque un bonnet pour ne pas attraper froid dehors et tu seras parée pour sortir.

Bon, elle ne gagnera pas le premier prix de la fashion week, c'est sur, entre un vieux pull démodé et un manteau qui a connu des jours meilleurs et qui devait être à la mode il y a quelques années, mais l'ensemble n'est pas choquant et comme on fait à peu près la même taille elle ne donne pas l'impression d'avoir emprunté des fringues, ce qui évitera qu'on la dévisage de trop dans la rue.

Je fouille un peu plus dans l'armoire et en sort un bonnet classique que je lui tends avec un sourire amusé.

J'ai vu des gens mieux habillés, mais ça te va et tu n'auras pas froid. Pour l'instant c'est un bon début. Dès qu'on pourra je t'emmenerais faire du shopping, que tu puisses acheter des trucs qui te plaisent à toi plutôt que de porter mes vieilles fringues. Tu verras, y a rien de mieux qu'une virée shopping !.

J'adore le shopping, j'aime entrer dans une boutique qui semble inintéressante ou BCBG et y trouver un accessoire, un haut, un détail qui mélangé avec d'autres vêtements me donnera un look différent. J'aime la petite jupe plissée sage d'écolière mixée avec une cravate imprimée un peu drôle ou des chaussettes rayées bien colorées, j'aime le tee shirt noir classique relevé par une broche qui serait immonde sur un autre support, j'aime un camé ancien sur une tenue rouge vif...Bref j'aime mélanger les styles pour créer le mien, de ce fait je suis devenue une experte pour dénicher "le" truc qu'il me faut, le mélange qui ira bien, ou l'accessoire qui révélera une tenue.

Me remercier ? Attends de voir Granny t'exploiter au café pour me remercier. Et puis ça ne me coute rien et....Si j'avais des soucis j'aimerais rencontrer quelqu'un qui m'aide.

Je souris légèrement et puis ej repense à un film que j'ai vu avec...helen Hunt je crois et le gosse de sixième sens...Halley quelque chose, l'histoire d'un enfant qui pour un exposé à l'école aide 3 personnes et leur demande, en remerciement, d'aider à leur tour 3 personnes et de transmettre le mot. On voit dans le film un homme riche laisser sa belle voiture à un mec en rade sur le bord de al route, ou d'autres gestes désintéressés du même genre et chacun fait passer le même mot. Le film parle de changer le monde en commençant un petit geste et en l'étendant à tous. Il est très beau, ça me donne en vie de le revoir.


Et qui sait ? Peut être qu'un jour ce sera ton tour de faire confiance à une inconnue, de lui ouvrir ta porte et de l'aider.

Les gens sont méfiants, je les comprends d'une certaine façon, le monde est dangereux et certains n'hésitent pas à profiter de la gentillesse en la confondant avec de la faiblesse, mais il faut parfois prendre des risques, prendre le risque d'aider une inconnue sans avoir si elle ne va pas utiliser les quelques dollars qu'on lui donne pour acheter sa dope, prendre le risque d'ouvrir sa porte sans savoir si on ne sera pas volée ensuite. Mélanie n'a pas l'air dangereuse, c'est une brindille, le risque est calculé d'une certaine façon....Et puis mon instinct me dit qu'elle n'est pas méchante, et parfois il faut écouter son instinct et foncer.








Je pense qu'on va pouvoir cloturer sur ton départ vers le monde extérieur, non ?


 silent Grand Sage pour les admins, GS pour les intimes   pale


avatar

❥❥❥ Muse❥❥❥
❥ Auteur : chiichan
❥ Statut : En Activité
❥ Messages : 683
❥ Rubis : 0
Espace vide
∂6 Monde : Réel
∂6 Conte : la Belle et la Bête
∂6 Identité : Belle
∂6 Clan : Clan du Bien
∂6 Caractère : Douce, Fragile, Courageuse, Naïve, Patiente et Rêveuse ...
∂6 Âge : 26 ans
∂6 Profession : Bibliothècaire
Espace vide
ஐ ≠ Visages : Rôle
ஐ Avatar : Emilie de Ravin

Voir le profil de l'utilisateur http://ouat-rpg.forumactif.fr/t675-belle-melanie
Un bon café de chez Granny [Ruby]
Dim 31 Mar 2013 - 20:32

 
    















Le destin t'appelle Dehors




Mélanie écouta la jeune femme, son amie Ruby, serveuse au Granny, tout cela était nouveau pour la jeune femme. Elle n'était après tout sortit de l'hôpital qu'à peine cinq ou six heures plus tôt. Elle n'avait eu l'idée de ce qu'était un Pub, un bar qu'il y a à peine une heure, en entrant dans celui de Granny. Elle n'avait su ce qu'était qu'une amie en commençant à discuter avec Ruby. Tout ça était nouveau, alors elle n'avait pas la moindre idée ce que pouvait être le shopping. Elle se contenta de sourire et hocher la tête pour lui dire qu'elle était d'accord pour aller faire une virée avec elle. Et puis ce serait avec Ruby, elle savait qu'elle n'avait pas de doute à avoir et que tout irait bien avec la jeune serveuse. Mélanie mit son bonnet sur la tête, et se regardant dans le miroir, l'ancienne recluse n'avait pas la moindre idée de ce qu'était la mode. Alors du moment, qu'elle n'avait pas froid dehors, c'était tout ce qui lui apportait.

Mélanie serait ravie de pouvoir donner un coup de main, au pub, ne serait-ce que pour apprendre les choses, connaître les gens, et pouvoir aider de son mieux. Elle voulait simplement vivre, pouvoir sourire aux gens, et leur serrer la main pour les saluer, ou bien simplement leur dire bonjour, ce sont des petits gestes que l'ancienne internée n'avait pas pu faire d'aussi loin qu'elle se souvenait.
"Je viendrais aider Granny, et toi, aussi souvent que possible" dit Mélanie. La jeune femme était presque sûre d'être là le lendemain pour l'aider à ranger les tables, servir les clients, si elle pouvait le faire sans renverser le café sur leurs genoux. Ruby rajouta que peut-être un jour, elle aurait l'occasion d'aider quelqu'un, et ça c'était sûre que Belle le ferait. Elle avait envie de pouvoir rendre le sourire aux autres, ne serait-ce qu'en leur offrant une tasse de café. Elle sourit à sa nouvelle amie, et saurait rendre aux autres ce que Ruby avait fait pour elle.

Mélanie, emmitouflée dans ses couches de vêtements, et Ruby dans sa tenue de serveuse descendirent les escaliers pour retourner dans la salle du bar. Elle était encore bien rempli, mais beaucoup de gens étaient entrain de mettre leur blouson pour rentrer chez eux dans leurs petit coin douillet. La jeune femme n'avait pas encore de petit coin à elle, mais elle chercherait et finirait par trouver. Elle sourit à Ruby, et posa la veste du docteur sur un des tabouret du bar.
"Il faudra rendre ça au docteur .... Whaly. ... Whale, rectifia-t-elle en fronçant les sourcils, elle n'avait entendu son nom qu'une seule fois, et elle n'était pas dans un état capable de se souvenir des noms quand elle l'avait entendu .Le soir était entrain de tomber, mais il s'était arrêter de pleuvoir. Il faisait déjà plus sombre dans la rue, et Mélanie regardait le dehors. Quelque chose était entrain de l'appeler, façon de parler. Elle avait envie de faire un tour de dehors. Elle fit un sourire à Ruby, et alors que le duo de serveuse était occupé, la jeune femme en profita pour quitter le bar et commença à remonter la rue principale, dans quelques minutes, elle attendrait la boutique de Mr Gold, sans savoir que le destin l'attendait dans cette boutique d'antiquité.

FIN POUR MOI!
Merci pour ce RP!










Élue Floodeuse de Décembre 2012 / Ange-Gardien des lutins de Janvier 2013



Contenu sponsorisé
Un bon café de chez Granny [Ruby]


 
    


Sujets similaires

-
» Un monstre chez Granny (Andrew)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!


Un bon café de chez Granny [Ruby]
Page 1 sur 1
Vers
Mes Permissions